Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« C’est une déception mais… »

Ecrit par Martial HESPEL

Pour sa première année d’existence, la CTC Nice Basket vit une saison difficile en ERF. L’équipe de Joëlle Perez, avec seulement deux victoires en phase régulière, est contrainte de jouer les play-downs.

Engagée au sein de la Poule A d’ERF, la CTC Nice Basket n’a gagné que deux petits matchs pour dix défaites : plus mauvaise attaque et plus mauvaise défense. « Nous avons eu beaucoup de difficultés cette saison, à commencer par un grand nombre de blessures », commente Perez pour www.magsport06.fr. « Lors de notre deuxième match contre Saint-Laurent, nous avons perdu notre meneuse de jeu sur blessure : ligaments croisés pour Mélissa Zircon. » De son côté, Marie Ciccolini attend un heureux événement. Et puis, Lola Dallimonti a dû mettre le basket de côté, définitivement confie Perez, en raison d’un problème aux cartillages du poignet. Et puis, comme si tout cela ne suffisait pas, Nathalie Farneti a été opérée du pied et est indisponible depuis le début de l’année civile. « Tout cela associé à quelques petits bobos par-ci par-là et les indisponibilités pour le boulot, font que la saison régulière a été compliquée à gérer. » Alors, pour l’entraîneur, oui jouer les play-downs est une « déception » mais il était très difficile de faire mieux compte tenu du contexte.

De plus, avec le forfait de Fréjus, la Poule A d’ERF n’a compté que sept équipes. Du coup, chaque formation n’a eu à jouer que douze matchs de championnat en six mois. Une misère. « Le calendrier a été difficile à gérer. Trop de temps de repos. Nous n’avons pas réussi à trouver un rythme de croisière. » Mais, puisque selon Perez, une seule équipe sera reléguée en Départementale, le Nice Basket a l’occasion, dès la première journée, de faire un grand pas vers le maintien en recevant Cannes, un adveraire direct. Le match aura lieu ce samedi soir à 20h30 à la salle Guillaume Apollinaire. « Les filles sont motivées pour jouer ces rencontres et très frustrées des résultats de la saison régulière. Le club met tous les moyens à sa disposition pour que l’on réussisse ces rencontres à venir. » Et puisque les garçons vont être relégués en ERM, les filles seraient bien inspirées de rester en ERF pour exister encore un peu dans la hiérarchie de la Coopération Territorial même si la priorité est donnée aux garçons. « J’espère que nous allons réussir nos play-downs. »

(Crédit photo : EDN)



Voir plus d'articles de la même catégorie