Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« C’est très perturbant »

Ecrit par Martial HESPEL

Relégué sportivement au niveau départemental, le HB des Collines est dans l’attente d’un possible désistement d’une formation PNF et serait ainsi repêché, mais en ce 7 août, rien n’est encore décidé. Le point avec le coach David Venturelli.

David, après deux saisons en PNF, le HBDC retrouve la saison prochaine le niveau départemental. Le mois d’août commence à être bien entamé, quand vas-tu reprendre la préparation ?

On reprend tranquillement le 23 août sur la piste. En gymnase le 30. Ensuite on a deux tournois : celui de Vallauris en hommage à Jacky Audoin le 4 septembre et le 11 notre traditionnel tournoi des Collines. Notre premier match officiel est prévu le 24 septembre à Menton en coupe de France. Notre championnat ne commencera pas avant début octobre.

Connais-tu l’ossature de ton groupe à venir ? Beaucoup de changements ?

On aura toujours deux équipes malgré quelques départs surtout en équipe n°2. Pour l’équipe n°1, nos deux départs seront très largement compensés par les retours de Clelia (Cassé ; ndlr) et de Oumi (Samba ; ndlr) qui n’avait pas pu jouer la saison dernière. Elle s’est engagée à reprendre cette saison avec nous. Toutes les autres joueuses de notre PNF, mis à part Caroline (Peruzzo ; ndlr) qui a eu des pépins physiques à répétition mais reste au club, continuent. 

Cette ossature peut-elle tout de suite remonter en PNF ? Est-ce un objectif ?

Un objectif, si les filles s’en donnent les moyens, sans aucun doute. Y arriver, on verra. Plusieurs ont cette ambition, dont Grasse qui est une réserve de N3F et qui a donc un vivier de joueuses plus important que le nôtre. Tout dépendra aussi du calendrier, si les matchs de PERF tomberont en même temps, ou pas, que la Nationale. Par exemple, cette nouvelle saison voit le calendrier de PNF calqué exactement sur celui des Nationales, ce qui donnera plus d’équité. Car ce n’était pas le cas la saison dernière malgré nos demandes depuis plusieurs années. Voir des réserves monter ou se maintenir grâce à ces avantages de calendrier n’est pas normal. Mais j’en ai déjà parlé…

Malgré tout, un doute subsiste et beaucoup de choses circulent autour d’un désistement en PNF. Vous seriez alors repêchés. Y penses-tu ?

Bien évidemment ! Déjà, malgré une mauvaise saison, on doit notre descente à l’effet de domino qu’entraîne une descente de N3 en PNF d’une équipe de la Ligue : Val d Argens. Sinon on se serait maintenu puisqu’il n’y a qu’une descente au règlement, hors exemple cité ci-dessus. Après, je sais que ce ne serait pas facile de jouer à nouveau en PNF. Mais est-ce que ça se refuse ? Je pense que non. Avec vingt-cinq joueuses dans notre collectif, on se doit d’accepter si ça se présente.

Du coup, une saison en départemental ne se prépare pas de la même façon qu’en PNF… Perturbant ?

Très ! Si on était en PNF, on aurait repris quinze jours avant. Le championnat commence le 18 septembre en Pré-Nationale, ce n’est pas la même chose ! Mais bon, on verra bien. Pour le moment, on est officiellement en PERF. On part dans cette idée. Donner trop d’espoirs aux filles ne sert à rien. Leur déception éventuelle pourrait être plus néfaste qu’autre chose.



Voir plus d'articles de la même catégorie