Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« C’est juste une blague »

Ecrit par Martial HESPEL

Dimanche, Mougins se déplace à Grasse dans le cadre de la dernière journée de N3M. Objectif ? Gagner pour éviter de jouer le barrage pour ne pas descendre en Pré-Nationale.

Dimanche à 16h00 sera donné le coup d’envoi à René Friard du derby entre Grasse et Mougins. Un point sépare les deux équipes et l’enjeu est important : éviter la huitième place synonyme de barrage pour ne pas descendre. Mais un scenario pourrait permettre aux deux équipes des Alpes-Maritimes de se maintenir dès dimanche soir. Si Orange s’incline 0-3 à Agde et que Mougins gagne en cinq sets à Grasse, c’est Orange qui passera en barrage. « Ce serait l’idéal, je préfère un déplacement à Grasse, qu’à Orange, je suis un peu Auvergnat », souligne le Président du MOM, Frédéric Pastorello, auprès de www.magsport06.fr.

Un match que Mougins jouera sans son passeur titulaire, gravement blessé ce week-end face au Cres contre qui, à domicile, le MOM a perdu en quatre manches. D’ailleurs, pour battre Grasse, Pastorello a son idée. « Il faudra s’appuyer sur notre troisième set face au Cres. Suite à la blessure grave de notre passeur, parti avec les pompiers, les joueurs ne se sont pas désunis. Face à Grasse, on va récupérer notre libero. » Et même si le PGVB annonce qui ni Magar ni Julien Boyer ne pourront jouer, le Président adverse n’en tient pas compte. « Pour Grasse, on en sait rien, on se prépare à jouer contre une équipe au grand complet. »

Mais pour la jeune formation mouginoise, il n’y a pas plus de pression à se mettre maintenant que la descente directe n’est plus un problème. « C’est un match de championnat comme les autres, nous ne pouvons plus descendre directement et 75% des barragistes resteront en N3M en plus des repêchés. Nos jeunes étant toujours en course pour la coupe de France, nous n’aurons pas de coupures de rythme. Et si nous devons descendre aux barrages, c’est que nous n’aurions pas le niveau pour y rester. » Mais malgré tout, descendre serait-il un coup à la notoriété du club ?

Une suprématie à défendre ? Pastorello, lui, voit bien plus loin que son équipe senior. « Une rivalité pour une suprématie en N3M ? C’est juste une blague. Si Grasse l’a veut on leur laisse. Chez nous, la N3M est un incubateur pour nos jeunes joueurs : cinq M17, deux M20 et seulement quatre seniors dont deux de 21 ans. Nous avons par le passé joué avec dix mercenaires et cela n’apporte pas grand-chose. Notre fierté, c’est d’avoir cette saison remporté le titre 06 M20, puis un championnat régional réunissant des seniors, des M20 et des M17 (Et ce avant même la dernière journée ; ndlr). Ce championnat nous l’avons remporté avec 23 joueurs différents issus de nos M15, M17 et M20. C’est ça l’avenir, le reste c’est de la littérature. »



Voir plus d'articles de la même catégorie