Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

CCAB, c’est grave docteur ?

Ecrit par Martial HESPEL

Après cinq journées de N2M, le CCAB est lanterne rouge avec un bilan sans équivoque : cinq défaites. Le coach De Marchi n’élude rien pour www.magsport06.fr. Le derby se profile t-il au pire ou au meilleur moment ?

Le Cannet Côte d’Azur Basket est-il condamné à vivre une grande majorité de son histoire contemporaine entre la Nationale 2 et la Nationale 3 ? 

Loin de nous l’envie de développer l’idée que les dés sont déjà jetés. Mais avec cinq défaites en autant de journées disputées, la situation ne peut qu’inquiéter. On se souvient tous des paroles du coach Pierre de Marchi dans nos colonnes au sujet de la courte préparation physique de son équipe, débutée le 14 août. « Si la longueur d’une préparation était en corrélation avec la réussite sportive toutes les équipes reprendraient le 1er Juillet. Le but est d’être prêt le jour J. Nous verrons où nous en serons après les six premières journées et si ma préparation était mauvaise », disait-il l’époque.

Ainsi, quelque soit le résultat du match six lors du derby face à Golfe-Juan / Vallauris, le début de saison est raté. Le préparation en cause ? « Il y a forcement une influence sur le bilan actuel. Néanmoins le jeu proposé depuis le début du championnat ne reflète en rien celui observé sur les sept matchs de préparation. Les matchs sont différents mais quand je suis obligé de laisser plusieurs joueurs trente-cinq minutes sur le terrain, la fatigue se fait sentir et agit sur la lucidité. » Alors il faudra cravacher et le derby à venir, à domicile pour le CCAB, peut être typiquement le match du déclic. Et il serait le bienvenu. « Le moral des dirigeants n’est pas au beau fixe et c’est tout à fait normal. Pour ce qui est de mes joueurs, évidemment l’amertume est présente. Néanmoins tous sont conscients de l’énorme potentiel de cette équipe. » Il faudra notamment régler la mire, une attaque à 69.6 points de moyenne est bien trop faible pour espérer quoi que ce soit si la défense n’est pas irréprochable.

Le coach met ainsi ses garçons devant leurs responsabilités mais croit plus que jamais en eux. « Il n’y aucune erreur de casting. L’équipe est équilibrée et doit culminer dans la première partie du classement. Nous sommes la 51e équipe sur 56 de toutes les formations N2M de France. C’est inacceptable. Beaucoup de mes joueurs ne retrouvent pas leurs automatismes. Nous perdons nos matchs en grande partie sur des erreurs offensives et défensives basiques. Si nous pouvons déjà les gommer en partie, nous nous enlèverons une belle épine du pied. »

Et la dernière défaite est-elle le début de l’amélioration. Après un très lourd revers 61-83 à domicile contre Pont de Chéruy, les équipiers de Travarus Bennett ont réalisé une belle prestation chez le leader invaincu, Monbrison, en s’inclinant de sept points. « Mes joueurs n’ont pas la tête sous l’eau. Nous perdons 93-86 en revenant plusieurs fois au coude à coude. Mon unique objectif est de lancer notre saison. » 

De son côté, celui qui a fait remonter le club en Nationale 2 et qui l’a maintenu l’année dernière, se sent-il menacé ? « Il est logique de viser en tout premier lieu le coach quand les résultats ne sont pas au rendez vous, surtout avec l’armada du Cannet cette saison. J’ai pourtant toujours le soutien de mon Président et de mes joueurs. Ces trois dernières saisons j’ai toujours atteint les objectifs que l’on m’avait fixé. Après, si cette mauvaise passe devait perdurer, logiquement cette confiance s’effriterait. »



Voir plus d'articles de la même catégorie