Par Sudeast Info
Handball : Hannard quitte son poste
Julien Hannard quitte son poste de l'équipe première du VSJBHB en Pré-Nationale, qui sort d'une belle saison en championnat et en coupe.
Handball : Lesage, les raisons d’un succès
Promue la saison prochaine en N3F, la réserve de Cagnes-sur-Mer s'est appuyée sur un collectif uni et soudé pour remplir l'objectif de Léo Lesage.
Volley : Continuité à Cannes en N3M
Guillaume Vadon sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M de Cannes. Septième le groupe maralpin sera toujours compétitif à la rentrée dans un long championnat.
Basket : En PNF, le Cavigal aura de l’ambition
Après avoir manqué de peu la Poule Haute de PNF, le Cavigal Nice a très bien fini sa saison et se voudra plus ambitieux la saison prochaine avec son entraîneur.
Basket : Alba succède à Longin
Sur le départ du banc de l'équipe une du BC Baous, Eric Longin laisse sa place à Christophe Alba, une nouvelle aventure pour celui qui jouera avec la réserve en PRM.
Handball : Carros retrouve la N3F
Relégué il y a un an en PNF, le Carros Handball Club retrouvera la saison prochaine en N3F au terme d'une saison très particulière.
Basket : Double casquette pour Gimeno
Toujours sur le banc de la R2M du NBAO la saison prochaine, Olivier Gimeno va s'installer sur un autre banc du club niçois à la rentrée.
Handball : Antibes retrouve la N2F
De retour à sa place ? Sans doute. Antibes remonte en Nationale 2 au terme d'une saison bien menée en N3F. Place désormais au recrutement. Il reste deux journées à disputer.
Basket : Longin tire sa révérence
Eric Longin quitte son banc du BC Baous, après une année difficile qui a conduit à la relégation en Régionale 2, il tourne la page.
Handball : Charloton rempile et compile
Toujours sur le banc de la N3M de Grasse la saison prochaine, Jean-Michel Charloton ne va pas chômer en terme de recrutement. Il en est dans l'obligation.

Carros croit en son destin

Ecrit par Martial HESPEL

C’est en leader de Pré-Excellence Régionale Masculine que Carros se présente dans les colonnes de Magsport06. L’équipe de Laurent Raud tient la barre dans un championnat ultra homogène.

Passionnant. Le championnat Côte d’Azur de PERM, le septième échelon national, l’est. Les sept premières équipes se tiennent en trois victoires à neuf journées du terme de la saison. Tout est encore possible. Après treize journées c’est Carros qui vire en tête. « Ce championnat est effectivement très dense et tout le monde peut chuter ou faire des perfs. La montée en ERM se jouera sur des détails et jusqu’à la dernière journée le 31 mai. Cinq mois… Tant de choses peuvent se passer : les blessures, les nombreuses trêves – trop longues à mon avis – et la forme des joueurs qui ne peuvent être performants sur une si longue période : 28 septembre au 31 mai. » Laurent Raud, l’entraîneur, confie ainsi à www.magsport06.fr qu’il faudra rester concentré jusqu’au bout. 

« Donner le meilleur »

Le groupe carrossois, d’une moyenne d’âge de 26 ans, a perdu trois fois cette année, dont à deux reprises face aux Niçois du Cavigal. L’effectif est composé de treize éléments, mais seuls douze sont disponibles : une unité est à l’infirmerie depuis le mois d’octobre et ne devrait pas rejouer cette saison. Malgré tout, l’effectif reste assez large. « C’est un groupe qui se connaît depuis longtemps et qui vit souvent des choses en commun hors du terrain. On développe depuis le début de la saison des qualités de joueurs agressifs – dans le respect du jeu – qui se livrent jusqu’au bout afin de donner le meilleur d’eux-mêmes au service du collectif et de l’équipe. Le nombre de joueurs, pour un coach, permet d’avoir des gars motivés pour gagner leur place et surtout de toujours avoir un minimum de dix éléments à l’entraînement. »

Mais l’entraîneur, pour tenir son rang de leader, doit aussi chaque jour corriger un vilain défaut de ses garçons qui peut coûter cher. « Les défauts ? Il sont nombreux, mais je laisse le soin aux coachs adverses de les trouver. J’en dévoile un quand même, l’excès de confiance, d’où la défaite au Cavigal il y a dix jours. » Depuis, dimanche dernier, Carros n’a pas fait de détail, 84-51, face à la lanterne rouge, Saint-Paul La Colle.

Malgré tout, la saison est très prometteuse car l’été n’a pas été de tout repos. L’an passé, Carros n’était pas seul, mais associé à Saint-Jeannet pour le biais d’une coopération territoriale de club. Et puis, Raud a pris les commandes de l’équipe, avec avoir fait monter et maintenu Vence en ERM. « L’objectif de début de saison était de reformer un groupe compétitif, de redonner du plaisir aux joueurs et à notre public et de terminer dans le top 5. En arrivant de Vence je me lançais dans une nouvelle aventure avec un club que je connaissais. » Le technicien, depuis trois ans, coachait les minimes garçons de Carros. « J’avais envie de participer au projet général des dirigeants, dont Philippe Agostini le Président est un ami de longue date. Donc nouveau coach, séparation avec Saint-Jeannet : le défi était imposant mais surtout très motivant. »

« Une position pas facile à gérer »

« Pour le moment le message passe bien, maintenant il faut continuer et confirmer nos nouvelles ambitions sans se mettre de pression inutile, notre dernière défaite face au Cavigal en est la parfaite illustration. Il faut s’en servir et la transformer de façon positive. En étant premier, toutes les équipes veulent vaincre le leader et cette position de « chassé » n’est pas facile à gérer surtout lorsque c’est nouveau pour la plupart des joueurs de l’équipe. Avec le nombre d’équipes qui peut encore accéder au niveau supérieur – Menton, Sophia, Cavigal, Villeneuve et Carros – il est très difficile d’établir un pronostique et une hiérarchie stable dans ce championnat, surtout qu’il n’y aura qu’une seule montée. » Dimanche, Carros se déplace à Saint-Laurent, réserve de la Nationale 3. A l’aller, Carros s’était imposé en octobre dernier 101 à 68.

(Crédit photo : OCBB)



Voir plus d'articles de la même catégorie