Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes reste prudent

Ecrit par Martial HESPEL

Depuis dimanche dernier, la réserve de Cannes est leader de la Poule A de Nationale 3 Masculine. Profitant de la défaite de Mandelieu à Charnas. Il reste sept journées.

Pourtant, le 25 janvier, les Azuréens ont souffert dans leur salle contre Aix, en s’imposant 3 sets à 2 face à cette équipe de milieu de tableau. « Nous débutons assez bien avec un 4-0 sur une série de contres gagnants. Mais, très rapidement, Aix revient notamment par un bloc/def assez impressionnant : très difficile de faire tomber le ballon à terre », détaille l’entraîneur cannois Eric Rouer pour www.magsport06.fr. Du coup, assez rapidement, Cannes lâche le premier set 16-25. Alors, même si au début du deuxième set Rouer décide de garder son six de base, il va rapidement changer sa composition ne voyant aucune réaction. 

« Je fais appel à Florent Fay en pointe et à Hugo Hazon en receptionneur/attaquant. Leurs entrées ont permis de rependre le contact et enfin de jouer notre jeu. Nous revenons à un set partout 25-20. Je maintiens donc l’équipe qui gagne mais cela n’a pas suffi puisque même en ayant replacé les titulaires on perd 20-25 et surtout on est menés 2 sets à 1 à domicile. Au pied du mur les joueurs ont pris leurs responsabilités : dans un premier temps les individualités ont permis de prendre l’ascendant puis collectivement l’équipe a retrouvé son efficacité : 25-17 et 15-8. Ouf. » 

Au terme de la onzième journée, les Cannois sont donc leaders mais avec un tout petit point d’avance sur Mandelieu et Riom – Cebazat. Une situation qui laisse bien entendu penser à Eric Rouer que rien n’est joué. « Vu la tournure des rencontres il y a des chances que ça tourne. Nous risquons de faire un chassé croisé encore un petit moment à la tête de cette poule, à moins qu’une des équipes ne commette plus de faux pas, mais j’en doute. » Ce dimanche, Antibes va recevoir Cannes. Les Antibois sont exactement dans la même situation que Aix : il ne leur manque qu’une ou deux victoires pour se maintenir. « L’OAJLP jouera sans aucune pression face à nous et devant leur public. On verra si mon groupe tient le choc », prévient Rouer.

(Crédit photo : Charbon Ardent)



Voir plus d'articles de la même catégorie