Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes reste invaincu

Ecrit par Martial HESPEL

Sixième journée de Ligue A et sixième victoire pour l’AS Cannes. A Lyon, après avoir mené 2 sets à 0, Cannes a vu son adversaire revenir, mais s’est finalement imposé au tie-break.

16 points sur 18. Le bilan de Cannes en ce début de saison est quasi-parfait. Le monde du volley-ball français attend toujours l’identité de la formation qui fera tomber l’équipe d’Igor Kolakovic. Ce ne sera pas Lyon. Pourtant, les Rhodaniens ne sont pas passés loin. Samedi soir, Cannes a mené deux sets à rien (20-25 23-25), dans la lignée des performances azuréennes depuis le début de saison. « On s’attendait à un match très compliqué. Peut-être le plus dur depuis début du championnat. Lyon était invaincu dans sa salle », dévoile à www.magsport06.fr le Cannois, international tricolore, Jonas Aguenier. « On a déroulé les deux premiers sets. Nos adversaires nous ont un peu regardé. » Cannes va en profiter sans se faire prier.

Mais les rôles vont commencer à s’inverser après la pause. « Ils se sont lâchés et ont joué leur jeu. » Emmené par un Vladimir Nikolov (22 points) en forme, très solide au service, Lyon va revenir dans le match (25-19 26-24). « On a commencé à faire beaucoup de fautes. » Mais Kolakovic va réaliser un coching gagnant. « Au cinquième set, l’entrée de Ludovic Castard nous a fait beaucoup de bien », explique Aguenier (10 points). Finalement, Cannes s’impose lors du dernier round 12 à 15. Ragondet (20 points) et Petkovic (19 points) ont également conduit braillement les Azuréens vers un nouveau succès. « Finalement, on est super contact de ramener deux points et de rester premier. Nous ne sommes pas invincibles, on voit lors de ce type de match nos défauts. » 

Avant le début de saison, le passeur cannois Pierre Pujol avait confié à www.magsport06.fr que Cannes visait la qualification pour les play-offs, sans véritable objectif de classement, après la désilusion de la saison passée. Mais le leader prouve, match après match, qu’il est capable de faire bien mieux. « On est une équipe super jeune. Il nous manquera peut-être un peu d’expérience dans le futur. » Aguenier n’a lui même que 22 ans. « C’est un peu cliché, mais on attaque nos matchs les uns après les autres. On ne sait jamais ce qui peut arriver. » Justement, samedi prochain, à 18h00, Cannes va recevoir au Palais des Victoires, son dauphin, Ajaccio, qui vient de coller un 3-0 à Tourcoing. « On va bien bosser cette semaine pour continuer sur notre lancée. » La rencontre s’annonce explosive.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie