Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes repart en mission

Ecrit par Martial HESPEL

Privé de play-offs la saison passée en raison d’une année chaotique, Cannes débute dans deux semaines un championnat de Ligue A qui s’annonce passionnant. Pierre Pujol (Photo), qui débute sa troisième saison sur la Croisette, se veut confiant.

Se remettre sur pied. Oublier la saison passée, tout en apprenant de ses erreurs. Voici la mission de l’AS Cannes pour cette nouvelle saison, qui fait figure de nouvelle ère. L’orgueil touché, les Azuréens ont vécu une saison galère. Christophe Meneau a été écarté en novembre, son successeur, Igor Kolakovic, en raison de papiers administratifs et de validations en tout genre interminables entre la Serbie et la France, n’a pu coacher, officiellement, son équipe que plusieurs mois plus tard. Ajoutez à cela quelques blessures et un « manque de travail criant », selon Pierre Pujol, Cannes a « explosé. Igor nous a remis en scelle et nous a évité une très grosse déconvenue. » En effet, en terminant neuvième, Cannes ne s’est pas qualifié pour les play-offs, une première depuis une éternité. Pire, l’équipe a mis du temps, beaucoup trop de temps, à assurer son maintien.

« On parle le même volley »

Aujourd’hui, l’effectif se décompose en quatre nationalités. Une partie de l’effectif est composée de Serbes venus au fur et à mesure de l’année 2014 rejoindre Kolakovic, qui est aussi le sélectionneur national. L’autre tronçon de l’effectif, majoritaire, est français. Au milieu de tout ce beau monde, le Néerlandais Ewoud Gommans. « Ça se passe super bien. Les Serbes sont des mecs joviales. Igor et son adjoint Srdjan Popovic font tout pour que chacun s’intègre bien. Tout le monde parle le même volley. Moi, je ne fais pas de différence entre les nations », explique Pujol. Récemment, un Macédonien, Gjoko Josifov, a été recruté pour remplacer Milan Rasic, opéré d’une hernie discale.

« Si tu n’es pas sérieux, tu es mort »

En pleine préparation, le championnat reprend dans quinze jours, Cannes vient de disputer coup sur coup deux rencontres face à la Ligue B de Nice. La première à Cannes vendredi, la seconde à Nice ce samedi. « Comme toute équipe en préparation, on peut tourner très bien sur vingt minutes, mais très mal sur vingt minutes aussi. Et puis nous avons pas mal de jeunes comme les Français Carle et Basic. Ce sont de supers joueurs, mais jeunes. Et puis dans une petite salle comme celle de Nice, le temps qu’on prenne nos marques, Nice mène 2 sets à 0. En championnat ces choses là arrivent aussi. On doit donc encore se perfectionner. Mais tout le monde travaille dur. Je pense que ça devrait être pas mal… »

L’ambition reste modeste. Simplement accrocher les play-offs dans un premier temps, et ensuite aller le plus loin possible pour obtenir un ticket pour une coupe d’Europe. Ainsi, si Cannes ne termine pas dans le top 4 de la phase régulière, pas de panique, aucun bilan ne sera fait à ce moment là, mais simplement à la fin des play-offs. « Avec la qualité et le niveau très haut et très homogène du championnat qui s’annonce, on vise, dans un premier temps le play-offs. Je suis en contact avec des joueurs qui disputent les matchs amicaux dans le nord : c’est fort partout. Impossible de dire qui va être champion ou qui va descendre. C’est tellement fort, que des garçons qui ont largement le niveau Ligue A, se retrouvent en Ligue B, comme à Nice, car les effectifs de l’élite sont pleins. Pour réussir, à nous de bien travailler, car si en Ligue A tu n’es pas sérieux, tu es mort », joue cartes sur table le passeur de l’équipe pour www.magsport06.fr.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie