Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes ne se cache pas

Ecrit par Martial HESPEL

Fort d’un recrutement judicieux, Cannes, récent cinquième de D2F, ne vise ni plus ni moins que le titre lors de la prochaine saison et donc le montée en LFH.

On parle beaucoup du recrutement pléthorique de l’OGC Nice en LFH. Et c’est légitime. Voir arriver Darleux, Lacrabère ou encore la championne du monde brésilienne Rocha reste un évènement. Mais un peu plus à l’ouest, à Cannes, l’effectif a été bâti dans l’optique de terminer champion de D2F.

Pour ce qui est staff technique, ça bouge. Raphaël Benedetto reste, pour la deuxième saison consécutive, l’entraîneur de l’équipe. En revanche, coach la saison écoulée de la NF2, Joëlle Demouge devient l’adjointe de Benedetto. « Nous allons travailler de la même façon que la saison dernière, mais elle sera plus souvent avec nous. Notre collaboration sera constante pour être le plus performant possible. Je voulais manager un staff d’intervenants, profitable pour tout le monde, avoir plus de souplesse et plus de variétés », explique Benedetto à www.magsport06.fr. Après avoir passé plus de quinze ans au HB3M, notamment en étant plusieurs saisons entraîneur de la NM2, Laurent Baudet sera le coach des gardiennes. Une nouveauté à Cannes. « Nous avions la volonté de créer ce poste et nous en avons eu aussi l’opportunité. C’est quelque chose de profitable. J’attends aussi que les techniciens soient à l’écoute des joueuses. Une gardienne comme Barbora Ranikova a beaucoup d’expérience et connaît parfaitement son poste. » Enfin, Davor Brkljacic, qui a entraîné l’équipe quelques mois au terme de la saison 2012-2013, aura un rôle de consultant. « Davor possède des compétences multiples, il sera un intervenant ponctuel en sein de la D2F sur certaines thématiques de travail. Davor est éducateur avec les -18 et les -16 ans. Donc on l’intègre à l’équipe. C’est une filière et nous essayons de lier tout le monde. »

« Eviter les mauvaises surprises »

Passons à l’effectif. Il va considérablement évoluer. Près d’une dizaine de filles ne font plus parties de l’effectif : Grosu, Clerget, Kazgandjian, Olive, Hamiti, Azou, Rus, Faymendy ou encore Kanté. Pour remplacer tout ce monde, Benedetto a fait venir Ludivine Margerit, Katty Piejos, Maëlle Chalmandrier, Helena Sterbova et Victorine Houessinon. Côté gardiennes, Amandine Balzinc et Barbora Ranikova arrivent. Cissé, Keita, Goubel, Seby, Moreau, Brkljacic, Martini, Manini et Chatelet ont été conservées. « L’objectif était d’avoir des joueuses d’expériences pour encadrer d’avantage les joueuses de talents que l’on possède. Ce panachage devrait nous apporter plus de régularité. Nous avons gardé nos meilleurs éléments. Au milieu des filles d’expériences, nous avons aussi recruté des jeunes qui ont du potentiel. Ludivine est une fille bourrée de potentiel. Avant elle avait ses études, maintenant elle aura toutes les chances de son côté dans le handball. Nous allons aussi accueillir une joueuse formée au club, née en 1996, Oriane Ondono. Les joueuses d’expériences seront là pour éviter de mauvaises surprises. »

« Le championnat s’annonce plus relevé »

Car pour la saison dernière, où Cannes a terminé cinquième, Benedetto estime à dix le nombre de points perdus qui étaient évitables. Alors, l’entraîneur avoue, déjà en ce début du mois de juillet, ses ambitions. « Nous avons clairement l’ambition de terminer premier. Cela ne veut pas forcément dire que nous allons y arriver, mais on ne va pas mentir en disant qu’on veut terminer dans les trois ou cinq premiers. Je pense qu’on sera environ cinq équipes à se jouer le titre avec Chambray, Brest, Noisy-le-Grand et nous. Attention aussi à Besançon, relégué de LFH, mais aussi à Octeville et Cergy qui ont très bien recruté. Le championnat s’annonce plus relevé. » La reprise de l’entraînement est prévue pour le 29 juillet prochain. « La préparation physique sera plus spécifique que l’année dernière. Pour ce qui est de la cohésion d’équipe avec les nouvelles, on peut tout imaginer. Il y a des choses auxquelles on croit et d’autres non. Ca va venir de tout le monde. Il y aura pas mal d’activités dérivatives pour souffler et varier. » Benedetto se dit très impatient de reprendre le championnat. Il n’est pas le seul à avoir hâte que ça débute…



Voir plus d'articles de la même catégorie