Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes ne rigole pas

Ecrit par Martial HESPEL

En difficulté en milieu de saison, la Nationale 2 Féminine de Cannes est irrésistible depuis deux mois. Il lui reste trois matchs, dont un face au leader, pour exploser davantage. Nicolas Charpin, l’entraîneur, détaille à www.magsport06.fr les raisons de ce retour.

Nicolas, samedi soir vous êtes allez gagner à Nîmes, troisième du championnat, sur le score de 3 sets à 1. Comment analyser cette très belle performance ?

Nous sommes arrivés à Nîmes avec une belle série de victoires : trois. Même si je n’avais que huit joueuses – deux étaient aux Interpoles – nous avions l’intention de prendre notre revanche sur le match aller perdu 3-2 dans des circonstances exceptionnelles (Le score était de deux sets partout à 19h00 lorsque les deux formations ont du quitter le Palais des Victoires pour laisser la place au match de la Ligue A. Du coup, deux heures plus tard, le cinquième set s’est joué au gymnase Carnot ; ndlr). De plus nous avons vu que Nîmes a difficilement gagné à Gruissan (Relégable ; ndlr). De notre côté nous performons sur le duel service/réception depuis la trêve d’un mois (Aucun match en février ; ndlr). Le groupe, individuellement et collectivement, a fourni beaucoup de travail sur cette période et notre pointue a retrouvé son efficacité d’avant Noël.

Vous voici donc, depuis le 1er mars, à la tête d’un bilan de quatre victoires consécutives et douze points sur douze. Visiblement, après une période délicate entre novembre et janvier, l’équipe semble avoir retrouvé son meilleur niveau…

Nous avons récupéré les joueuses en bonne forme suite aux petits pépins physiques qui nous ont handicapé. On a beaucoup travaillé sur la cohésion, la combativité et la solidarité dans les moments difficiles, mais aussi les situations de contre-attaque en mauvaise condition pour diminuer notre nombre de fautes directes. Nous avons retrouvé notre niveau de service, nous l’avons même amélioré chez quelques joueuses, ainsi que le niveau de réception individuel et collectif où notre première libero a progressé grâce au travail spécifique. Notre deuxième libero est intégrée de plus en plus, avec notre deuxième passeuse, pour les aguerrir davantage. Elles apportent une grande satisfaction.

Du coup, vous êtes quatrièmes du championnat, avec encore une petite chance d’aller chercher le troisième, justement Nîmes. Le dimanche 19 avril, pour la prochaine journée, vous recevez le leader, Mauguio. L’équipe doit avoir hâte d’étaler ses progrès face à une grosse cylindrée ?

C’est une belle équipe. Nous avions fait un excellent premier set chez eux alors que notre équipe avait été beaucoup remaniée. Nous savons aussi qu’elles sont certaines de monter et vu le niveau moyen de leur match contre le Canent-Rocheville la semaine dernière, je pense que nous allons pouvoir les chahuter, voir plus. Les filles sont dans une très bonne dynamique mais il va nous manquer encore les deux jeunes du Pôle : la deuxième passeuse et la deuxième libero. Elle seront en test au Pôle France à Toulouse. La semaine qui arrive va nous permettre de travailler plus individuellement ce qu’il nous manque pour gagner encore en efficacité et finir la saison au mieux sachant que le maintien est assuré. Nous jouons bien sûr le classement mais pas au détriment de la participation des jeunes.

(Crédit photo : RC Cannes VB)



Voir plus d'articles de la même catégorie