Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes, cela tient à un fil

Ecrit par Martial HESPEL

Encore toute nouvelle à ce niveau, l’Excellence Régionale Féminine de Cannes est en grosse difficulté mais a encore la possibilité de se maintenir. Ballottage favorable.

Quelle saison galère pour l’Excellence Régionale Féminine du Cannes Basket Olympique. L’équipe de Carine Andreani, en ne gagnant qu’un match sur quatorze en phase régulière, a très vite été condamnée à jouer les play-downs. Un nouveau championnat à sept où, logiquement, seul le dernier descendra au niveau départemental. A la base, les deux derniers devaient tomber, mais Fréjus, qui a fait forfait général en début de saison, devrait occuper cette première place à l’échelon inférieur. « Pour nous Cannoises, espérons que les règlements ne changent pas », souffle la coach à www.magsport06.fr. En effet, en perdant son premier match des play-downs 43-24 à Nice, Cannes est déjà condamné à terminer soit dernière, soit avant-dernière.

Alors, la place de dernière se jouera entre Cannes et Solliès-Farlède. Et il faut le dire, compte tenu du faible niveau de ces formations, il est tout à fait envisageable qu’aucune des deux ne gagnent le moindre match en play-downs. Si c’est le cas, Cannes sera devant grâce aux résultats de la phase régulière : 58-43 à l’aller pour Cannes et 51-45 pour le BCSF au retour. Ainsi, Cannes peut se sauver en ne gagnant pas, ce qui n’est pas le cas du BCSF, exempt lors de la première journée, qui est dans l’obligation d’en gagner au moins une. Les deux équipes ne se joueront pas puisque appartenant à la même Poule lors de la phase régulière.

« Trouver du renfort »

Malgré tout, le premier match de Cannes, face à une équipe de Nice, peut-être la plus faible du reste du championnat, inquiète. Un revers 43-24 pour le CBO. « Nous avons un gros problème offensivement. On a joué avec une joueuse majeur sur une jambe et une fille était absente. On a un groupe solidaire mais avec un manque de confiance sur le plan offensif qui nous fait défaut. On lutte bien défensivement, mais on ne conclu pas derrière. On encaisse que 43 points, on est à six points de Nice à la mi-temps mais on ne marque que huit points en seconde mi-temps : ce n’est pas possible de gagner comme ça. Si on se maintient, il va falloir trouver du renfort absolument. Avis de recherche… »

Mais Cannes sait qu’avec une victoire, le maintien sera quasiment en poche car on voit mal Solliès-Farlède en gagner deux. Et ce succès pourrait intervenir lors du match retour contre Nice, à Cannes, le 10 mai prochain. « C’est possible… Surtout que l’on a bien cerné l’adversaire. » Un adversaire qui s’est déjà maintenu avec cette victoire et qui donc aura peut-être un peu moins de niaque. « Peut-être… Mais je ne compte pas là dessus. J’espère que mon groupe va sentir la faille et prendre sa chance car il y en aura peu… » Consciente des carences de son équipe, l’entraîneur, qui s’est installée sur le banc l’été dernier, sait que son maintien se jouera à peu de choses.

(Crédit photo : Cannes Basket Olympique)



Voir plus d'articles de la même catégorie