Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cannes a son destin en main

Ecrit par Martial HESPEL

Avant dernier de phase régulière de Nationale 2 seulement devancé par la très faible équipe de Toulon, l’AS Cannes est en passe de se maintenir grâce à d’indéniables progrès en play-downs.

Promu cette saison en Nationale 2 après avoir une très belle saison en cinquième division, Cannes est proche du maintien. Alors qu’il reste une journée à disputer en play-downs, Cannes, premier non-relégable, possède deux points d’avance sur Saint-Egrève. Et justement, dimanche, les garçons d’Éric Rouer reçoivent… Saint-Egrève. Une mort subite plus ou moins car, même en cas de défaite en cinq sets, Cannes se maintiendrait. Autrement dit, Cannes ne doit pas perdre par 0-3 ou 1-3.

Un ballotage favorable résultat d’une vrai progression du groupe traduite par neuf points pris lors des trois derniers matchs : Saint-Etienne, Puygouzon / Castelneau-de-Lévis et Narbonne. Trois succès en quatre sets, le dernier à Narbonne. « Ce match était assez tendu dans son entame au vu de l’enjeu. Certes Narbonne avait perdu la semaine d’avant mais avait réalisé un très bon début de play-downs. La blessure depuis trois semaines de leur réceptionneur n°10 Marais à quelque peu déréglé leur jeu. Il était cependant titulaire ce week-end  mais un peu affaibli. Pour compenser les Centurions ont fait appel à une ancienne gloire du club ayant participé à l’accession du club pro en 2007 : Patrice Vial au poste de central », détaille Éric Rouer, le coach cannois, à www.magsport06.fr.

Cannes, jouant le dimanche, a bien entendu su que Cagnes-sur-Mer, aujourd’hui officiellement en Nationale 3, avait perdu la veille. Un rival de moins. « Le résultat de Cagnes n’a pas eu plus d’impact dans notre préparation. Il fallait absolument gagner pour rester maitre de notre destin lors de la dernière journée. » Dans le premier set face à Narbonne, Cannes va rapidement mener et le gagner grâce à une très bonne agressivité au service (20-25). « Malheureusement nous n’avons pas réussi à reproduire notre copie lors du deuxième set et Narbonne a creusé l’écart notamment grâce à leur passeur Nevot et son service dévastateur. Il fallait tout recommencer. » (25-19). Mais Cannes va très bien s’en remettre en remportant facilement le troisième set (12-25). « Le encore c’est la qualité de notre service face à une équipe en souffrance en réception qui nous permet d’infliger ce score. Au pied du mur les Narbonnais essayent de réagir mais la détermination de mes joueurs a permis d’obtenir cette victoire si importante qui condamnait nos adversaires du jour mais aussi Cagnes-sur Mer à la relégation en Nationale 3. » (21-25).

Une troisième victoire donc consécutive qui conforte l’impression de prise de hauteur de ce groupe. « Nous sommes sur une bonne dynamique, nous commettons moins de fautes grossières qui stoppaient nos temps forts. Quelques ajustements sur les prises de risque ont permis au groupe de maintenir une pression plus constante sur nos adversaires. » Une revanche à prendre également contre Nardonne après la défaite de l’aller ? « Oui et non. Même en ayant gagné sur le match aller c’est plutôt la densité du classement qui impose cette pression hebdomadaire et l’obligation de gagner pour « rester en vie ». Nous prenons les matchs les uns après les autres. »

Les points s’enchaînent et le groupe est plus compétitif qu’en début de saison. « Compétitifs oui, n’oublions pas que nous jouons également des équipes qui se rapprochent de notre style de jeu. La plupart des CFC avec leurs stagiaires sont en play-offs. Maintenant la dernière marche (Saint-Egrève ; ndlr) est souvent la plus difficile. C’est le sport, nous nous préparerons au mieux comme essayera de le faire Saint-Egrève. L’équipe qui jouera la plus libérée restera en Nationale 2. C’est bien pour ce genre de match que nous nous entrainons tout au long de l’année. » Hormis le passeur Tardioli opéré du genou, Rouer pourra compter, sauf mauvaise surprise cette semaine, sur un groupe au complet avec, pour le compléter, des jeunes des Pré-Nationale qui ont terminé leur championnat.

(Crédit photo : LFRPhotos)



Voir plus d'articles de la même catégorie