Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cagnes prend de la hauteur

Ecrit par Martial HESPEL

Après avoir vécu une première saison en PNF faîte de hauts et de bas, Cagnes-sur-Mer va débuter une nouvelle saison avec d’avantage de certitudes. Alexis Lalli reste coach et se confie à www.magsport06.fr.

Après avoir manqué de très peu les play-offs de Pré-Nationale Féminine cette saison, Cagnes a très mal terminé avec six défaites en play-downs. Malgré tout, le maintien ne faisait aucun doute. Malgré les difficultés, Alexis Lalli a décidé de continuer. Pour solidifier son groupe, il recrute trois éléments : Jenilee Grisanzio, Claire Souyris et Alison Giordanino. Soit deux intérieurs et une meneuse. « Elles se connaissent très bien, ont de l’expérience et beaucoup de qualité. Ce trio va renforcer mon effectif, certes de qualité, mais jeune. «  

Avec un seul départ pour trois arrivées, l’équipe prend une autre dimension et surtout gagne en taille, ce qui avait grandement manqué cette saison. « Nous allons avoir de nouvelles ambitions grâce à notre secteur intérieur. On prend du physique, de l’expérience et du vécu. Peut-être une quatrième mutées pourrait arriver pour renforcer le groupe mais rien n’est fait. Le groupe devrait être de douze filles, de quoi palier aux absences, ce qui n’a pas été possible cette année. On s’est trop vite retrouvé à dix, puis huit, sept et même six en fin de saison. Les juniors seront là aussi. En cas de blessure, ce sera plus simple de piocher. »

Un groupe plus solide et plus ambitieux ?

La reprise aura lieu autour du 20 août et chacun a hâte de commencer une nouvelle saison, vivre quelque chose de nouveau. « La saison s’est terminée comme elle s’est terminée. On retient le positif. L’équipe venait de monter et on a tout de même réalisé de bonnes victoires contre comme le HTV ou encore Vence. » Mais physiquement, mais aussi dans la tête, la fin de saison a été difficile. « J’ai joué souvent sans intérieur. Il y avait des blessées, des filles en vacances et plus d’enjeu. Beaucoup de paramètres expliquent cette fin difficile. » 

Malgré tout, Lalli affirme que ses filles se sont entraînées sérieusement jusqu’au bout, un très bon point pour déjà préparer la saison qui approche. Mais comme beaucoup d’acteur de ce championnat, Lalli regrette une formule trop contraignante qui a vu les derniers matchs de la saison se finir les 30 et 31 mai derniers. « C’était horrible. J’espère qu’ils vont nous proposer autre chose car là c’était beaucoup trop long. » Quoi qu’il en soit, après une première partie de saison très correcte où elle a montré de belles choses, l’équipe cagnoise, qui plus est renforcée, devrait continuer à inquiéter beaucoup d’adversaires la saison prochaine.

(Crédit photo : US Cagnes Basket)



Voir plus d'articles de la même catégorie