Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cagnes peut voir grand

Ecrit par Martial HESPEL

Avec un très gros recrutement, la NM2 de Cagnes-sur-Mer et son nouvel entraîneur Thierry Glowacz s’annonce comme l’épouvantail de la saison. Qu’en pense le Président ?

Kraska, Nganga… L’effectif de la NM2 de Cagnes-sur-Mer semble répondre aux exigences d’une équipe qui aspire à monter en Elite-Nationale. Ces deux cités viennent, il y a quelques semaines, d’êtres vice-champions de France de Ligue B avec le Nice Volley-Ball. « Sur le papier nous avons une bonne équipe, mais attention, il n’y a pas que ça », prévient Patrick Gerbault, le Président. Sur le banc, après trois saisons, Asim Demirovic a passé la main, Thierry Glowacz arrive avec du « charisme. » Avec tout ce beau monde, il est difficile de se cacher. « Je n’aime pas trop me mettre en avant, mais il y a neuf chances sur dix pour que la mayonnaise prenne. Il faut réussir à gérer cet effectif. On verra à l’usage si ça se passe bien. Nous sommes capables de jouer le haut de tableau mais à la base, nous ne nous étions pas du tout projetés sur ça, aujourd’hui c’est réel, on avisera en milieu de saison », détaille Gerbault.

Mais encore une fois, malgré ces nombreuses arrivées de haut vol pour une division comme la Nationale 2, le Président ne veut surtout pas s’avancer. « Nous allons voir comment ça se passe. Mais je reste prudent, même avec une grosse équipe, on ne sait jamais ce qui va arriver. »

Mais ce dernier avoue que son groupe aurait pu avoir encore plus de valeur, mais chaque arrivée a été mûrement choisie. « Après quelques jours, il y a un tas de joueurs qui vous appellent. Mais on cherche aussi à intégrer des jeunes du club, car ce groupe n’est pas tout jeune. Alors il y a des cadets aux entraînements. C’est un pied à l’étrier. Il faut suivre. » Malgré tout, sauf hécatombe en milieu de saison, les jeunes ne joueront pas cette année. « L’effectif est déjà important. » En effet, une quinzaine de joueurs composent l’effectif. Et pour trouver une entente entre chacun, Gerbault, est confiant vis à vis de son entraîneur : « Thierry, je le connais depuis longtemps, c’est un garçon intelligent. Conjointement, nous nous sommes mis d’accord pour cette aventure. »

La reprise du championnat approche à grands pas. Le 20 septembre à 20h00 contre Agde. Lors des six premières journées de cette première phase, qui se terminera fin janvier, Cagnes jouera quatre fois à domicile. L’occasion de très rapidement constater si Glowacz et son équipe sont capables de faire le plein de points. Pour monter en puissance, Cagnes va débuter une série de matchs amicaux. Le premier aura lieu samedi contre la NM3 de la Croix d’Argent Montpellier.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie