Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cagnes, jusqu’au bout de la nuit

Ecrit par Martial HESPEL

Il aura fallu attendre la dernière journée, voir les dernières secondes du dernier match, pour voir Cagnes sauver sa peau en N3M. Avec fierté, l’entraîneur Cutajar se confie.

L’équipe, entraînée depuis l’été dernier par Dominique Cutajar, a frôlé la catastrophe mais jouera toujours en Nationale 3 l’année prochaine. Pourtant, dans nos propres colonnes, avant le début de saison, Cutajar aspirait à surprendre son monde, tout en précisant bien que cela serait possible si la traditionnelle mayonnaise affolait le Guide Michelin. Il n’en fût rien les trois quarts de la saison. « Je n’avais pas réalisé en début de saison à quel point l’équipe dont j’avais hérité lors de ma nomination était très mal en point sur le plan morale mais aussi sur le plan sportif et ce malgré le talent individuel de certains joueurs, les anciens, mais aussi les capacités des autres, les jeunes », explique le technicien à www.magsport06.fr avant de poursuivre. « Il a fallu reprendre tout à zéro et travailler entre-autre les fondamentaux individuels défensifs car les joueurs, pour la plupart, avaient pris de mauvaises habitudes lors des deux saisons précédentes. »

Le travail fût donc long et compliqué et l’acte fondateur du maintien aura été, sans aucun doute, la victoire de deux points à domicile, le 11 février, contre Sapela. Le futur champion était à ce moment en pleine bagarre pour la montée face à Menton à Frontignan. Derrière, en gagnant toutes ses confrontations directes au maintien, l’USC va s’en sortir de justesse. « Je remercie tous mes joueurs qui ont cru à notre jeu, en moi et qui n’ont jamais baissé les bras et ce malgré notre classement de relégable jusqu’à les dernière journée. Je précise quand même qu’il y a encore moins d’un mois personne n’aurait parié à notre maintien ! Grâce à notre travail, notre persévérance et notre persistance nous avons pu terminer à la sixième place devant Hyères, Saint-Laurent, Bandol et Agde. Je remercie le public qui y a cru également tout au long de la saison en venant tous les samedis nous encourager à domicile. Merci aux dirigeants et aux les bénévoles pour leur soutien, grâce à cela le dernier match à domicile fut une véritable fête ! C’est cet état d’esprit qui fait et qui fera notre club de Cagnes-sur-Mer. »

Des entraînements sont toujours mis en place jusqu’au mois de juin. Des joueurs seront sans doute rapidement mis à l’essai et cela permettra également aux juniors, qui s’entraînent déjà avec l’équipe première depuis quelques mois, de taper un peu plus fort à la porte. Qu’en sera t-il donc du futur groupe ? « Je vais faire le point avec les joueurs. La plupart sont attachés au club. Certains partiront peut-être mais nous avons de très bons juniors et également des cadets pour les futurs saisons ! De ce fait le recrutement va être léger au niveau du nombre de recrues. » Enfin, Cutajar n’a pas encore officialisé à notre média sa décision pour la saison prochaine. Continuera, ou pas ?  « Je vais me poser et réfléchir. Je vais également demander l’avis des joueurs et leur ressenti. » Un groupe qui devra dans tous les cas retenir les leçons de cette année écoulée. Rien n’est acquis d’avance…

(Crédit photo : USCB)



Voir plus d'articles de la même catégorie