Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cagnes en manque de repères ?

Ecrit par Martial HESPEL

La NM3 de Cagnes-sur-Mer va beaucoup changer. Diouani remplace de Marchi sur le banc et l’effectif va considérablement évoluer. L’humilité de rigueur.

 

Pierre de Marchi parti sur le banc de la NM3 du Cannet-Rocheville, Morad Diouani prend en main l’équipe fanion de Cagnes-sur-Mer, récente deuxième de NM3. Une suite logique puisque Diouani entraînait cette année la réserve qui foule les parquets de l’Excellence Régionale.

 

Diouani, nouveau venu sur la Côte d’Azur depuis un an, s’avance dans ce championnat sans réel objectif, si ce n’est d’accrocher au moins la Top 5. En avril dernier, Cagnes a terminé certes à la deuxième position du championnat, mais avec huit défaites, loin, très loin derrière Aix. Diouani ne vise pas forcément de faire mieux en terme de place, ou de réduire le nombre de défaite. « Ce n’est pas comparable. L’équipe va évoluer avec les départs d’Olivier Gimeno et d’Eliott Varella », explique pour www.magsport06.fr Diouani.

 

Miloud Doubal en chef d’orchestre ?

 

Guillaume Soares a signé en ERM à Vence. David Morabito au Cannet-Rocheville. Stephen Dose lui à Saint-Laurent. Enfin, Idriss N’Daye a pris la direction de Menton. Pour compenser, il s’est adjugé les services du meneur Alexy Lalli, qui marchera donc en binôme avec Gérôme Ortega. Et puis le club cagnois s’est accaparé un gros poisson. Si la NM2 de Golfe-Juan a fait signer Moussa Badiane, Cagnes voit arriver Miloud Doubal (189 cm). L’arrière, Antibois de naissance, a mis fin à sa carrière professionnelle en février dernier après avoir voyagé toute sa carrière entre la Pro A et la NM1. Le coach espère voir arriver un troisième joueur, au poste d’intérieur.

 

Construire une équipe solide pour les derbies

 

Un arrivée qui ferait du bien quantitativement car avec six départs pour deux arrivées, et même si Salim Meftah et Jimmy Recoura devrait être encore très utiles dans la rotation entre la NM3 et l’ERM, l’effectif de Cagnes s’est considérablement réduit.

 

« J’aspire à un jeu le plus productif possible et je veux imprégner ma philosophie. On souhaite faire du mieux possible mais sans prétention. Nous allons jouer dans une sorte de championnat régional, mais en NM3, puisqu’il y aura cinq équipes du département. C’est bien pour le basket de la Côte d’Azur d’avoir ce niveau. Et puis il y a un vrai confort. Outre le côté financier, nous ne sommes pas obligés de parcourir des centaines de kilomètres et donc d’heures de bus lors des déplacements. »

 

S’il a déjà décidé de la date de reprise de l’entraînement, le lundi 18 août Diouani n’a pas encore établi de programme de matchs amicaux, bien trop occupé pour le moment à monter une équipe compétitive pour jouer le haut de tableau du championnat.

 

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie