Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cagnes aura sa finale

Ecrit par Martial HESPEL

Nettement vaincu à Saint-Vallier, Cagnes-sur-Mer peut toujours espérer ravir la deuxième place au SMUC. Pour cela, il faudra gagner de onze points lors de la dernière journée face aux Marseillais.

Chacun l’a compris depuis les premières minutes de la saison en septembre dernier, l’ASPTT Aix Basket est tout bonnement intouchable : vingt et une journées, vingt et une victoires, meilleure attaque et meilleure défense. Lorsqu’on ne peut rien espérer de la première place et donc de la montée en NM2, on se raccroche à ce qu’on peut pour motiver les troupes et la deuxième place du championnat fait figure d’un petit titre de champion.

 

Dans cette optique, le championnat tient donc sa petite finale avec un choc, lors de l’ultime journée. Le 5 avril prochain, Cagnes-sur-Mer (3e ; 34 points) va recevoir le SMUC (2e ; 35 points). A l’aller, les Marseillais s’étaient imposés de dix points (75-65). Alors pour Pierre de Marchi et ses hommes, l’équation est simple : gagner avec au minimum onze points d’avance. « Si nous remportons la victoire de onze points minimum, nous terminerons devant le SMUC au goal-average particulier. Si nous remportons le match de moins de onze points nous terminerons troisième même si le Nice Basket Masculin Compétition remporte son match contre La Londe car nous avons un goal-average particulier en notre faveur sur cette équipe. Si par contre nous perdons notre match et que le NBMC remporte le sien, alors Nice finira troisième et nous quatrièmes. Ce qui, soit dit en passant, serait mérité également au vue de leur très belle saison », explique à www.magsport06.fr l’entraîneur cagnois.

 

Mais pour y parvenir, Cagnes devra montrer un autre visage que celui affiché samedi soir à Saint-Vallier et une lourde défaite 81 à 61. « Même si je ne suis évidemment pas satisfait, les Saint-Vallierois n’ont pas volé leur victoire, loin de là. Dos au mur, ils devaient gagner ce match pour se maintenir. Nous avons donc joué contre une équipe accrocheuse et agressive qui a joué chaque ballon avec envie et détermination. Nous avons eu un très faible pourcentage de réussite aux tirs. Félicitations à eux. » Justement, face au Stade Marseillais Universté Club, Cagnes devra exposer du mieux possible sa place de deuxième meilleure attaque du championnat. Dans le même temps, samedi soir, le SMUC a perdu (83-65) à Lorgues et a donc manqué l’occasion d’écarter définitivement Cagnes.

 

(Crédit photo : www.cagnesbasket.com)

 



Voir plus d'articles de la même catégorie