Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Ça joue quoi déjà le Cannet-Rocheville ?

Ecrit par Martial HESPEL

Après trois défaites inaugurales, le promu enchaîne cinq victoires consécutives et va maintenant jouer la lanterne rouge. Le CCAB se replace. Mais pour pour aller où ?

Après huit journées, la Poule A de Nationale 2 est divisée en trois parties. La première est occupée à elle seule par une équipe : Golfe-Juan / Vallauris. Invaincue, l’équipe de Brice Tardevet affiche une magnifique régularité et son expérience, tenue notamment par deux champions de France Pro B, Vebobe et Babiane, font que le money-time tourne en la faveur des Maralpins. Mais s’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, Golfe fonce vers la première place et sera un adversaire redoutable pour le titre de champion de France. Calmons-nous tout de même, huit journées… Derrière, neuf équipes, de façon regroupée, composent le ventre mou et se battront pour la deuxième place des play-offs. Mais les plus faibles ne sont pas encore à l’abris, notamment le Real Chalossais. Enfin, très loin derrière, quatre équipes n’ont gagné qu’un match sur huit et sont parties pour souffrir. Même si certaines commencent à se réveiller.

En plein milieu de ce championnat, le Cannet-Rocheville remonte comme un boulet de canon. Les trois premières défaites sont déjà bien loin. Le week-end dernier, dans la salle de l’ES Gardonne, le Cannet-Rocheville s’est imposé 67-72. Et pourtant, avant la rencontre, Pierre de Marchi, dans les colonnes de www.magsport06.fr, avait fait le dos rond… « Nous sommes tous lucides. Gardonne est une très grosse écurie avec des objectifs bien définis et différents des nôtres et que nous jouons qui plus est dans son antre. » Sans Peyre, Morabito et Bennett, rien que ça, le CCAB a totalement transformé son jeu dans un match âpre et disputé. Le banc, chose capital pour la suite, a montré ce qu’il avait dans le ventre. « L’écart n’était que de deux points à deux minutes du terme. Mes neuf joueurs furent précieux à un moment donné ou à un autre. Néanmoins, pour une fois je soulignerais la prestation de deux d’entre eux. Tout d’abord le jeune Thibaud Arrieta, que je félicite déjà pour son abnégation et son dévouement au groupe, ainsi que pour ses intenses douze minutes de jeu et un panier décisif au quatrième quart temps. C’était son seul tir certes, néanmoins nous espérons tous qu’il y en aura d’autres (rires). Ensuite, avec l’absence de David Morabito, le jeune combo guard Thomas Ros a relevé avec brio le défi qui l’attendait en Terres Gardonnaises en réalisant une performance XXL à la hauteur de mes attentes envers lui. Il me tarde de les ré-associer. »

En bilan. Un succès important, le groupe encaisse les déplacements à rallonge, voilà cinq victoires consécutives et un prochain match à domicile face à Venelles, lanterne rouge. Autrement dit, de façon provisoire ou non, le CCAB peut commencer à lorgner sur le podium, tant les écarts sont faibles derrière Golfe. Le derby du 06, hasard du calendrier, aura lieu le 21 janvier, au Cannet-Rocheville, à l’occasion de la dernière journée de la phase aller. « L’année dernière l’objectif était clairement la montée en NM2. Cette année il est de se maintenir. Et ce le plus vite possible. Aucun d’entre-nous ne commence à lorgner sur quoique ce soit, une mauvaise passe étant si vite arrivée. Nous jouons les matchs les uns après les autres pour arriver à l’objectif de dix victoires qui sera en théorie synonyme de maintien. »

On reste calme et serein. Mais tout de même, si les Cannetans commencent à gagner hors de leurs bases sans des cadres tels que Morabito ou Bennett… « J’ai un groupe de bons mecs qui vivent très bien ensemble. Samedi dernier nous n’avons certainement pas produit notre plus beau basket loin de là. Néanmoins nous sommes allés chercher cette victoire encore une fois avec les tripes. Je sais pertinemment que la série peut s’arrêter à tout moment. Notre prochain adversaire, Venelles, vient de lancer sa saison en passant 37 points à Pau. Sa position actuelle au classement ne reflète pas du tout le niveau de cette équipe, tout comme le SMUC qui a fait tomber Dax, deuxième, dans sa salle samedi. Un match piège nous attend. » Le 26 novembre.

(Crédit photo : CCAB)



Voir plus d'articles de la même catégorie