Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Bis repetita pour le BTP

Ecrit par Martial HESPEL

La NM3 du Bâtiment Nice a été éliminée 21-26 (Feuille de match) hier au premier tour de la coupe de France par la NM2 de Monaco. Un match encourageant pour le coach niçois Xavier Vouillot.

Comme il y a un an, la Nationale 3 Masculine du Bâtiment Nice n’aura joué qu’un match en coupe de France. Et comme il y a un an, l’équipe de Xavier Vouillot est tombée contre la Nationale 2 de Monaco. Mais s’il y a un an Nice avait littéralement explosé en seconde mi-temps pour perdre de plus de dix buts (17-29), les Niçois ont cette fois mieux résisté. 

Seul problème, le début de match. Monaco va mener 0-4 puis 3-7. « Nous avons fait des matchs amicaux moyens, donc nous étions timorés car en manque de confiance et de repères. Mais à partir du moment où on a compris que l’on pouvait marquer des buts, l’état d’esprit a changé et nous sommes devenus combatifs », détaille Vouillot à www.magsport06.fr. Rappelons également que l’effectif niçois n’a plus grand chose en commun avec celui de la saison dernière surtout que contre Monaco, Mekil et Barroqueiro, présents au sein de l’effectif la saison passée, n’étaient pas là. 

Physiquement, même si Nice s’est bien comporté, les observateurs ont constaté une meilleure tenue de Monaco. Vouillot s’explique « Je pense que nous avons fait deux ou trois fois moins d’entraînements que Monaco, qui a eu quasiment un fonctionnement d’équipe professionnelle depuis la reprise. Je pense aussi que l’entraîneur de Monaco ne prendrait aucun joueur de chez nous pour son sept majeur. Et leur banc est plus fourni en qualité. Donc il est certain que la fin de match était plus facile à gérer pour eux. » Si après son début de match difficile Nice va revenir pour mener 14-13 au début de la seconde période, l’ASMHB va accélérer pour s’imposer 21-26, bien aidé par les sept buts de la recrue Etienne Claire et les nombreux arrêts de Michael Reinwarth.

Malgré la défaite et le fait que Nice aura un trou de quinze jours à combler entre le 20 septembre et le 2 octobre, le coach Vouillot retient plusieurs points positifs. « La prestation de l’équipe est encourageante. On voit que l’intensité des matchs officiels, qui n’est pas du tout celle des matchs amicaux, nous permet d’être plus concentrés et de jouer à un niveau plus élevé. Nous sommes sur la bonne voie, même si de nombreux automatismes restent à affiner. Mais l’état d’esprit et l’envie de combattre tous ensemble sont là. »

Place donc exclusivement au championnat pour le Bâtiment Nice et ça commence samedi par l’un des grands favoris pour la montée en Nationale 2, Antibes. Un match qui sera pris très au sérieux par l’OAJLP car, si Gilles Sanchez et son équipe ont loupé la montée en Nationale 2, c’est en partie à cause de la défaite concédée aux Eucalyptus au mois de février, 27-25. 

Vouillot présente le contexte. « Je pense que c’est mieux pour eux de nous rencontrer maintenant, car nous ne sommes pas encore prêts collectivement. Eux se sont sérieusement renforcés, et surtout ils ne feront pas l’erreur de l’année dernière à vouloir venir chercher la victoire chez nous sans s’employer à fond. De toute façon tout le monde est à 100% pour le premier match de championnat. Ils sont logiquement favoris, mais nous jouerons chez nous et la manière dont nous avons fait jeu égal avec Monaco pendant quarante cinq minutes nous a donné la confiance qui nous manquait. Alors sait-on jamais, même si il faudra faire le match parfait pour les accrocher. » A noter qu’à cette occasion, Vouillot pourra compter sur Mekil, absent contre Monaco. 

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie