Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Baudet sur le banc de la NF3 de Grasse

Ecrit par Martial HESPEL

Il revient aux affaires. Après avoir passé un an à entraîner les gardiennes de la D2F de Cannes, Laurent Baudet sera la saison prochaine de nouveau entraîneur principal.

Il y a un an, Laurent Baudet quittait le HB3M, après dix-sept années passées à entraîner diverses catégories, dont la Nationale 2 Masculine. Son nouveau projet, les gardiennes de la D2F de Cannes. Mais une nouvelle aventure l’attend, celle de reprendre le flambeau de Pascale Jacques, sur le banc de la NF3 du Pays de Grasse, qui était jusqu’à cette année l’ASPTT Grasse Mouans-Sartoux. « Cela faisait plusieurs mois que Nicolas Duchene (Président de l’ASPTT Grasse Mouans-Sartoux ; ndlr) était venu vers moi pour discuter pour la saison à venir… », explique Baudet à www.magsport06.fr. 

Il nous détaille sa situation. « Après mon départ du 3M j’étais sur un double projet. Passer quelques diplômes qui manquaient à mon cursus et retrouver du travail à temps plein comme entraîneur d’une équipe fanion ou entraîneur général. Lors de la saison à Cannes j’ai pu engranger pas mal d’expérience et aussi des rencontres enrichissantes. Je suis entrain de terminer l’ensemble de mes formations et cette année restera comme une année charnière dans mon parcours professionnel. Cependant je n’ai pas encore retrouvé un emploi qui me convient et j’ai donc décidé de rester encore un an sur la Côte d’Azur. » 

Dans ce contexte, Baudet a donc accepté le poste de coach à Grasse.  « C’est un club (ASPTT Grasse Mouans-Sartoux ; ndlr) à la croisée des chemins qui était un peu en perte de vitesse ces derniers temps malgré des résultats très honorables. Il y a une nouvelle dynamique avec la création du club Pays de Grasse Handball ASPTT et les filles ont bien l’intention d’y jouer un rôle prépondérant. » Alors, Baudet va chercher à apporter une dynamique de travail, un nouvel œil sur cette équipe fanion tout en s’entourant des personnes ressources du club, « notamment Pascale Jacques qui doit à mon sens rester un élément clé de ce club. »

Pour la saison à venir Baudet ne va pas chambouler le groupe. « Nous sommes en train de construire une équipe mais la priorité n’est pas un recrutement à tout va, mais plutôt redynamiser le groupe existant en lui apportant deux ou trois éléments neufs comme un souffle nouveau. Et ne pas oublier la formation interne du club qui doit retrouver des couleurs grâce à une réorganisation. » Pour le moment, le nouveau coach, c’est légitime, n’est pas encore en mesure d’afficher d’objectif précis. « Je ne connais pour le moment pas assez mon groupe, ni les équipes adverses pour pouvoir afficher des ambitions concrètes. Nous allons donc travailler. Beaucoup travailler. »

La saison passée, les Roses, deuxièmes du championnat, ont perdu leur match de barrage pour la montée en Nationale 2. Puis, criblées de blessures une grosse partie de l’année, elles ont longtemps flirté avec la zone rouge, avant de réaliser trois derniers mois exemplaires pour terminer cinquième. « J’ai bon espoir que le maintien soit assuré rapidement et que nous regarderons dans le haut du tableau pour jouer les trouble-fête de ce championnat de Nationale 3 qui s’annonce très indécis. » Premier chantier donc, consolider un groupe compétitif et prier pour les blessures ne soit qu’un lointain souvenir…

(Crédit photo : Kévin Mesa)



Voir plus d'articles de la même catégorie