Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Baudet impose sa marque

Ecrit par Martial HESPEL

Arrivé cet été sur le banc de la Nationale 3 Féminine du Pays de Grasse, Laurent Baudet a été dans l’obligation de chambouler l’effectif. Carré, le coach se met en place.

Une page s’est tournée cet été à Grasse avec le regroupement de trois clubs en un seul devenant le Pays de Grasse Handball ASPTT. Alors, la Nationale 3 Féminine de l’ASPTT Grasse – Mouans-Sartoux change également de banière et par la même occasion de coach. Si Pascale Jacques reste dans le staff du club pour s’occuper de la formation, c’est Laurent Baudet qui prend le relais. Celui qui a entraîné le HB3M en N2M et qui vient de passer un an aux côtés de la D2F de Cannes avec en charge les gardiennes, change beaucoup de choses. 

Les Grassoises, malgré une belle cinquième place finale, sortent, comme nous l’avons évoqué tout au long de la saison, d’un exercice difficile marqué par de nombreuses blessures, celles là même qui, de part leurs absences, avaient permis à Grasse de frôler la montée en Nationale 2 il y a deux ans. Cette fois, en jouant régulièrement huit ou neuf joueuses, les organismes ont souffert. Longtemps proches de la zone rouge, les filles de Jacques avaient bien terminé, terminant donc cinquièmes. Mais cette saison a laissé des traces. Clarisse Attanasio, joueuse emblématique de cette équipe, arrête. De même que la gardienne Ludivine Nancy. Quant à une autre pilière, Mélanie Nagellen, est elle très incertaine pour des raisons professionnelles.

« Je vais devoir repartir presque d’une page blanche et ma priorité était de reconstruire un groupe, un staff et une dynamique de travail », explique Baudet à www.magsport06.fr. Ainsi, il recrute six joueuses dont quatre filles en provenance de Cannes : Léa Schneider, Aline Zammit, Lucie Jakob et Manon Esposito. Mélanie Chialva fait elle son retour après avoir arrêté le handball pendant une saison. Enfin, arrivée de Karine Suarez dans les buts pour remplacer Nancy. Pour ce qui est du staff, Baudet veut mettre en place « une garde rapprochée de qualité » avec un entraîneur adjoint, un ostéopathe ainsi que deux dirigeants : Marc Polizzi et William Mc Carthy.

Et si Baudet affirme qu’il ne se privera pas de jouer un gros coup en haut de tableau si l’occasion se présente, il reste mesuré en mentionnant que, l’objectif premier, c’est bien le maintien et, si possible, le plus vite possible. « Nous allons nous appuyer sur les forces de cette équipe : la bonne humeur et la solidarité. Tout cela pour organiser une méthode de travail et d’investissement importante et développer un handball attrayant et efficace. » Dans un championnat que le coach juge indécis, l’objectif principal sera donc, pour cette année, de pérenniser ce niveau. Premier match officiel le 12 ou 13 septembre, à domicile, contre Hyères, une NF2, à l’occasion du premier tour de la coupe de France.

(Crédit photo : Marie-Laure Terrier)



Voir plus d'articles de la même catégorie