Par Sudeast Info
Handball : Carros, un trouble-fête ?
La N3F de Carros a remporté d'une belle manière sa première journée et compte confirmer pour vite se mettre à l'abris.
Handball : Cannes, plus qu’un outsider ?
Vainqueur solide de Villeneuve-Loubet en Pré-Nationale, Cannes-Mandelieu veut vite prendre une option sur le haut de tableau.
Handball : Un nul encourageant pour le Cavi
Arnaud Arches, gardien de la N2M du Cavigal Nice, a brillé samedi. Mais son équipe a dû se contenter du nul. Interview.
Handball : En N2F le BTP ne plaisante pas
Les Niçoises ont facilement battu La Ciotat sur le score de 18 à 37. Des débuts réussis qu'il faudra confirmer avec sérieux.
Basket : Cavigal Nice a appris
Equipe de niveau Départemental, le Cavigal Nice a joué en coupe PACA pour apprendre et vise maintenant le titre en championnat.
Handball : Monaco coince de peu
Une première défaite à Saint-Raphaël, de peu, pour la Nationale 2 de Monaco. Daniel Daragon, 12 buts, s'est confié à notre média.
Handball : Le Cros ne pouvait pas mieux débuter
Avant d'être exempt de la deuxième journée de Pré-Nationale, le Cros a débuté sa saison par une victoire qui comble de joie Raphaël Gallice.
Basket : Vence voudra confirmer
Ce samedi, la Régionale 2 de Vence jouera son deuxième tour de coupe PACA, match très important pour préparer le championnat.
Basket : Les Baous impressionnent déjà
La Ligue PACA a réservé une nouvelle formule au championnat Régionale 2. Les Baous sont prévenus. La marge d'erreur sera très faible.
Basket : RCM espère le haut de tableau de N3F
En Nationale 3 cette saison, Roquebrune Cap-Martin aspire à jouer les premiers rôles. Il faudra vite prendre des points à domicile.

Les Baous ont tout et rien à prouver

Ecrit par Martial Hespel

Août ? Non, juillet. La R2M des Baous est déjà sur un rythme de trois séances par semaine avec un statut à défendre.

Voilà bientôt un mois que la Régionale 2 Masculine des Baous vit sur un rythme d’une saison normale. Eric Longin, entraîneur / joueur historique de l’équipe, a convaincu ses dirigeants de s’attacher les services, tout le mois de juillet, d’un préparateur physique qui intervient deux fois par semaine sur groupe. Une troisième séance, le vendredi, est ajoutée et est consacrée quasi exclusivement aux shoots, pour retrouver des sensations. « Dès la première séance, j’avais huit garçons. Ils sont au rendez-vous et ont bien compris l’intérêt de ce programme. Si je ne sais pas si on prendra de l’avance sur les autres, nous ne serons pas en retard c’est certain », confie le coach à www.magsport06.fr.


« Je remercie très sincèrement mes dirigeants. Plus que jamais, ce championnat sera très long, très dense, avec des pièges à éviter et les blessures joueront un rôle déterminant. Il faut les éviter au maximum. Je veux garder mes douze gars le plus longtemps possible. » En plus d’être, déjà, dans une routine de rythme de championnat, avec trois séance par semaine, les joueurs ont la possibilité d’avoir un programme individualisé pour monter crescendo. Une coupure est malgré tout prévu, une dizaine de jours, début août, avant de reprendre, direction le championnat. 


Les Baous n’auront rien et tout à prouver à la fois. Très largement gagnante de ses trois premières journées entre septembre et octobre dernier, l’équipe a vu sa dynamique être stoppée. Si on ne saura jamais si ces victoires ont été acquises contre des cadors du championnat, elles ont envoyé un signal, créé une dynamique, une attente, un crainte. « Les garçons sont motivés. On s’est fait un peu couper l’herbe sous le pied l’année dernière. Ils veulent montrer que les résultats n’étaient pas usurpés », prévient Eric Longin. Si l’entraîneur sait que des équipes, comme Vence, se sont renforcées, il reste beaucoup d’inconnus et, surtout, après près d’un an sans match, les blessures seront le facteur X de la saison.


 « Ça fait bizarre de se dire que nous sommes attendus. On a pas vraiment eu le temps de connaître la vraie valeur des adversaires la saison dernière. Mais on peut compter sur une confiance dans le groupe que j’ai rarement vu à Saint-Jeannet. On a vraiment hâte que ça commence pour savoir ce que l’on vaut réellement. Il ne faudra pas attendre plus de quatre ou cinq journées pour que les lignes se dessinent précisément. »
La reprise du championnat est prévu pour le week-end du 18 et 19 septembre. « On attend un public au rendez-vous. Chez nous, c’est particulier, il est au bord du terrain. Une grande aide. Il sera sevré de basket, comme nous. L’attente est forte. »



Voir plus d'articles de la même catégorie