Par Sudeast Info
Handball : En N2M, les derbies maralpin attendront

La Poule 8 de N2M reprendra les 11 et 12 septembre. BTP Nice recevra Guilherand Granges, Monaco accueillera Saint-Raphaël et en terre niçoise, le Cavigal Nice verra arriver Chateauneuf. Il faudra attendre la sixième journée pour qu’un derby ait lieu : Monaco ira Pasteur, affronter le Cavi.

Basket : Viale entre préparation et incompréhension
L'entraîneur de la PNF du Cavigal Nice connaît son adversaire pour la coupe PACA, mais la date le surprend.
Volley : VBSL repart en RM avec Frager
Christophe Frager, entraînera à la rentrée en Régionale Masculine Laurentine, qui sera la réserve de la Nationale 3 de Pascal Drouot.
Volley : Retour en PNF pour le Cannet
Volontairement, le Cannet-Rocheville a choisi de ne pas faire repartir son équipe n°3 senior en Nationale 3, mais en Pré-Nationale. Explications.
Handball : Ondono veut se relancer
La jeune pivot fait son retour à Antibes, en Nationale 2, après une saison difficile mais enrichissante en D2F.
Handball : OGC Nice en amical le 6 août

L’OGC Nice Handball, qui évolue en Ligue Butagaz Énergie, la première division féminine, débutera sa campagne de matchs amicaux le 6 août prochain, à domicile, contre son homologue de l’élite, Plan-de-Cuques.

Basket : La reprise dans moins de deux mois

C’est une indiscrétion www.magsport06.fr, les championnats Pré-Nationale Masculin et Régionale 2 Masculin vont reprendre le week-end du 18 et 19 septembre. Le reste des divisions régionales devraient débuter une semaine plus tard.

Volley : Des retrouvailles d’entrée de jeu

Dès la première journée, le 3 octobre, aura lieu un derby entre Cannes et le Cannet. « Les équipes vont être renouvelées mais les derbies contre Cannes ont toujours un saveur particulière », confie à www.magsport06.fr Rayna Minkova, la coach cannetanne.

Basket : Grasse amoindri mais compétitif
Entre ses seniors et ses U18 PACA, Jérémie Bonelli ne va pas s'ennuyer à Grasse.
Volley : La R2F d’Antibes recherche une centrale
L'entraîneur de la R2F antiboise cherche à compléter un effectif qui sera à l'image d'un double capitanat.

Les Baous ont tout et rien à prouver

Ecrit par Martial Hespel

Août ? Non, juillet. La R2M des Baous est déjà sur un rythme de trois séances par semaine avec un statut à défendre.

Voilà bientôt un mois que la Régionale 2 Masculine des Baous vit sur un rythme d’une saison normale. Eric Longin, entraîneur / joueur historique de l’équipe, a convaincu ses dirigeants de s’attacher les services, tout le mois de juillet, d’un préparateur physique qui intervient deux fois par semaine sur groupe. Une troisième séance, le vendredi, est ajoutée et est consacrée quasi exclusivement aux shoots, pour retrouver des sensations. « Dès la première séance, j’avais huit garçons. Ils sont au rendez-vous et ont bien compris l’intérêt de ce programme. Si je ne sais pas si on prendra de l’avance sur les autres, nous ne serons pas en retard c’est certain », confie le coach à www.magsport06.fr.


« Je remercie très sincèrement mes dirigeants. Plus que jamais, ce championnat sera très long, très dense, avec des pièges à éviter et les blessures joueront un rôle déterminant. Il faut les éviter au maximum. Je veux garder mes douze gars le plus longtemps possible. » En plus d’être, déjà, dans une routine de rythme de championnat, avec trois séance par semaine, les joueurs ont la possibilité d’avoir un programme individualisé pour monter crescendo. Une coupure est malgré tout prévu, une dizaine de jours, début août, avant de reprendre, direction le championnat. 


Les Baous n’auront rien et tout à prouver à la fois. Très largement gagnante de ses trois premières journées entre septembre et octobre dernier, l’équipe a vu sa dynamique être stoppée. Si on ne saura jamais si ces victoires ont été acquises contre des cadors du championnat, elles ont envoyé un signal, créé une dynamique, une attente, un crainte. « Les garçons sont motivés. On s’est fait un peu couper l’herbe sous le pied l’année dernière. Ils veulent montrer que les résultats n’étaient pas usurpés », prévient Eric Longin. Si l’entraîneur sait que des équipes, comme Vence, se sont renforcées, il reste beaucoup d’inconnus et, surtout, après près d’un an sans match, les blessures seront le facteur X de la saison.


 « Ça fait bizarre de se dire que nous sommes attendus. On a pas vraiment eu le temps de connaître la vraie valeur des adversaires la saison dernière. Mais on peut compter sur une confiance dans le groupe que j’ai rarement vu à Saint-Jeannet. On a vraiment hâte que ça commence pour savoir ce que l’on vaut réellement. Il ne faudra pas attendre plus de quatre ou cinq journées pour que les lignes se dessinent précisément. »
La reprise du championnat est prévu pour le week-end du 18 et 19 septembre. « On attend un public au rendez-vous. Chez nous, c’est particulier, il est au bord du terrain. Une grande aide. Il sera sevré de basket, comme nous. L’attente est forte. »



Voir plus d'articles de la même catégorie