Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Balleret et Nys titrés à Toulon

Ecrit par Martial HESPEL

Tête de série numéro 1 en double au Future de Toulon, la paire composée de Benjamin Balleret et d’Hugo Nys a fait honneur à son statut. Bénéficiant d’un bye au premier tour, ils ont remporté leur trois rencontres pour décrocher le titre de ce 15,000 $. « C’est vrai que le tableau n’était pas très dur. Mais la victoire est là et je suis tout simplement content », exprime Balleret (30 ans). Compliqué ou non, Balleret et Nys n’ont laissé échapper aucun set dans ce tournoi *. « Nous n’avions pas prévu de jouer ensemble », explique Nys. Agé de 22 ans, ce dernier est ravi de cette association : « C’est mon cinquième titre en double et à chaque fois avec un partenaire différent. Pour moi c’est toujours enrichissant de jouer avec un joueur comme Benjamin qui a de nombreux de matchs de Coupe Davis à son actif. C’est très plaisant ». Et le Monégasque n’est pas avare, lui non plus, de compliments au sujet de son partenaire de la semaine : « Je le découvre. Il est très talentueux et possède une superbe volée, ce qui est très pratique en double ». Pour Nys, il s’agit de son troisième titre en Future en double cette année : « J’aurais pu en être à quatre. Malheureusement la semaine dernière en Serbie, avec Romain Arneodo, nous n’avons pas pu défendre à fond nos chances en finale. Romain était blessé au mollet ». Ce dernier a d’ailleurs déclaré forfait cette semaine pour Toulon.

« Un piment supplémentaire »

Rappelons que Balleret et Nys ont tous les deux été éliminés au huitièmes de finale du simple. « Le double permet de travailler le service et le retour. Mais il ne faut pas non plus consommer trop d’énergie », confie Balleret. « Lorsque le tournoi en simple s’arrête plus tôt que prévu, le double est une bonne alternative pour rester dans le rythme. Ca remplace les entraînements avec un piment supplémentaire », explique Nys. Et puis, dans la conjoncture actuelle, le côté financier n’est jamais à négliger : « Comme c’est un 15.000 $ le chèque du tournoi du double permet de dépanner un peu pour payer les hôtels, même si c’est pas grand chose c’est toujours ça ». Depuis trois ans sur la Côte d’Azur, Hugo Nys ne compte pas bouger de si tôt. « Je suis haut-savoyard d’origine est vraiment très content d’être aujourd’hui à Nice. Les conditions d’entraînements sont excellentes ». A partir de lundi, destin différent pour nos deux lauréats. Balleret sera toujours en France à Montauban. Hugo Nys sera lui en Belgique.

* En quart de finale, victoire de Balleret et Nys 7-6(8) 6-2 contre Yanais Laurent et Constant Lestienne. En demi-finale, suucès 6-3 7-6(1) contre Florian et Jonathan Eysseric. En finale, victoire 7-5 6-4 face à David Couronne et Vincent Verpeaux.



Voir plus d'articles de la même catégorie