Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Balleret : carnet de bord n°3

Ecrit par Martial HESPEL

04/02/2014

 

En association avec le blog spécialiste de tennis, DoubleFaute, nous vous proposons de suivre de l’intérieur le début de saison du Monégasque Benjamin Balleret, actuel 276e mondial à l’ATP, qui a participé aux qualifications du premier tournoi du Grand Chelem de la saison : l’Open d’Australie. Aujourd’hui Balleret nous livre son récit, de l’intérieur, de la rencontre de Coupe Davis entre l’Afrique du Sud et Monaco à Centurion.

___________________________________________________________________________________________

 

« Salut les Zulu,

 

Mes aventures ces dernières semaines m’ont transporté de Monaco en Afrique du Sud pour la Coupe Davis. Une incroyable compétition, sportivement comme humainement. J’ai la chance de la disputer depuis dix ans maintenant grâce à mon pays qu’est Monaco. Je suis conscient que peu de joueurs de mon niveau ont l’opportunité de connaître les joies et les tristesses qu’apporte la Coupe Davis et c’est donc encore une fois avec tout mon cœur que j’ai essayé de représenter ma patrie dignement.

 

Présentation de l’équipe (Photo n°1) :

 

Capitaine :

Christophe Boggetti (47 ans) ancien joueur de Coupe Davis avec Monaco.

 

Joueurs : 

Benjamin Balleret (31 ans ; 276 à l’ATP)

Romain Arneodo (21 ans ;  529 à l’ATP)

Thomas Oger (33 ans ; -15 et ancien 249e à l’ATP) entraineur au Monte-Carlo Country Club.  

Guillaume Couillard (38 ans ; 0 et ancien n°30 Français et vainqueur du Critérium) entraîneur de la Fédération Monégasque de Tennis.

Lucas Catarina (17 ans ; -2/6)

 

Nous jouons notre premier tour dans le Groupe II (3e division) Euro/Afrique. Soit deux groupes plus bas que le Groupe Mondial composé de la France, des USA etc… Comme vous pouvez le remarquer nous avons une belle équipe de bras cassés (rires) avec deux « retraités » et deux petits nouveaux comme Romain et Lucas. C’est la particularité d’un petit pays comme Monaco de ne pas avoir beaucoup de joueurs sélectionnables. Guillaume n’a par exemple pas raté une seule rencontre depuis ses débuts en 2002.

 

Fin janvier 2014 à Monaco :

Pour cette semaine de préparation rien de bien révolutionnaire. Thomas et Guillaume reprennent leur casquette d’entraîneur/joueur. On essaie de passer beaucoup de temps sur le terrain à travailler en simple comme en double, même si les conditions de jeu en Afrique du sud seront différentes puisque que l’altitude sera de 1400 mètres. Chacun soigne ses petits bobos physiques pour être au top le jour J. Et comme je vous le disait dans mon journal de bord précèdent, l’ambiance est excellente et c’est toujours avec un grand plaisir que je repars avec mes potes pour la campagne de Coupe Davis 2014.

 

Centurion, Afrique du Sud :

Premier bizutage pour les novices Romain et Lucas en leur faisant croire que l’on est obligé de voyager en costard cravate. Du coup, ils ont peut-être la classe, mais ce n’est pas très confortable pour voyager pendant 15 heures (rires). Nous arrivons le vendredi 24 janvier sur place soit sept jours avant le début des hostilités pour bien s’habituer aux conditions et bien récupérer du voyage. Les premiers entraînements sur place sont comme on s’y attendait. Il fait chaud et le terrain n’est pas très rapide avec un rebond de balle très haut du à l’altitude. On enchaîne les séances d’entraînements et chacun de nous se sent plutôt bien sur cette surface. On enchaîne aussi les tennis ballon à 3 contre 3 : jeunes contre vieux. Et je dois avouer qu’avec Romain et Lucas nous n’avons pas gagné un match de la semaine. Bref… Nous somme aussi merveilleusement bien accueilli par la Fédération Sud-Africaine et impressionnés par la gentillesse du personnel du club.

 

Le mercredi soir Capitaine Christophe annonce les deux joueurs de simple qui joueront vendredi : ce sera sans surprise Romain et moi. Jeudi matin a lieu le tirage au sort officiel, coté Sud-Africain ce sera Rik De Voest (170 à l’ATP) et Nikala Scholtz (950 à l’ATP). Romain débutera vendredi à 10 heures face à De Voest.

 

Romain porte les sacs, il a perdu aux cartes… (Photo n°2)

Thomas aussi…

 

Vendredi 31 janvier :

Trêve de plaisanterie c’est l’heure des matchs et des hymnes ! (Photo n°3)

Petite surprise au réveil puisqu’il pleut averse. Romain commence vers 13 heures et s’impose en 4h30 contre De Voest 7-5 3-6 7-5 5-7 6-4. La fin de match est insoutenable. De Voest, épuisé, sauve plusieurs balles de matchs alors que Romain crampe au bras. Mais pour sa première sélection « Romich » a été héroïque et nous rapporte le premier point.

 

Afrique du Sud 0-1 Monaco :

 

Pour le deuxième match j’affronte Nikala Scholtz (22 ans). Il joue en université aux États-Unis, est très grand, sert très fort et très bien. Le match est interrompu par la nuit à 7-5 1-3 en sa faveur. J’arrive à lui prendre son service pour la première fois sur le dernier jeu joué ce qui lui met un coup derrière la tète malgré le fait qu’il mène un set à zéro.

 

Samedi 1 février :

De retour sur le court, nous jouons tous les deux beaucoup moins bien que la veille et malgré mon avance de 4-1 (Photo n°4) je perds le deuxième set 7-6. Mené 2 sets 0 j’arrive à recoller au courage à deux sets partout mais ce ne sera pas suffisant puisque je m’incline finalement 7-5 7-6 3-6 3-6 6-3. Je suis extrêmement déçu de perdre ce match, surtout pour l’équipe, car il était largement à ma portée et après l’exploit de Romain ce point était crucial pour la suite de la rencontre.

 

Afrique du Sud 1-1 Monaco

 

A peine quelques minutes plus tard le double commence. Christophe a choisi de sélectionner Guillaume et Thomas (Photo n°5). Je pense pour deux raisons. Avec Romain nous avons fait deux matchs en cinq sets et le Capitaine veut nous garder « frais » pour les simples de dimanche et surtout car Thomas et Guillaume jouent très bien ensemble. Ils affrontent Raven Klaasen et Ruan Roelofse. Klaasen est 30e mondial en double et vient tout juste d’atteindre la finale de l’Australian Open en battant notamment les frères Bryan : n°1 mondiaux. On y croit car la beauté de la Coupe Davis fait que sur un match tout est possible. Gui et Thom ont failli nous le prouver car ils remontent eux aussi deux sets de retard mais s’inclinent finalement 6-4 6-4 4-6 3-6 6-3. Le soir nous somme un peu abattus d’avoir perdu deux matchs aussi serrés mais le Capitaine, par son discours, nous remobilise et nous sommes prêts à retourner au combat.

 

Afrique du Sud 2-1 Monaco

 

Dimanche 2 février :

Face à Rik De Voest je m’incline 7-6 6-2 6-3 et nous perdons donc cette rencontre (Photo n°6). Pas grand chose à dire sur ce match, il a été plus fort que moi dans beaucoup de domaines et porté par un public nombreux il ne m’a laissé aucune chance. (Photo n°7)

Dans le cinquième match comptant pour « du beurre », Romain gagne par abandon contre Scholtz après avoir remporté le premier set 7-5.

 

Comme disait Jean-Louis : « Voila c’est fini… »

Je m’en veux terriblement de ne pas avoir apporté le point du 2-0. Je pense que dans un cinquième match décisif Romain se serait imposé contre Scholtz et cela lui aurait aussi permis de jouer un super match dans une superbe ambiance.

 

Nous allons donc devoir jouer notre maintien dans ce Groupe II face a la Norvège début avril à Oslo.

 

Avant cela je vais jouer quelques tournois en Europe je pense : Challenger ou Future. Dans deux semaines je vais jouer les qualifications de l’Open 13 à Marseille (ATP250). En espérant enfin décrocher ma première victoire de l’année même si j’ai encore un peu de marge sur Donald Young (rires).

 

Daghe Munegu

A très bientôt

Ballou »



Voir plus d'articles de la même catégorie