Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Balleret : carnet de bord n°2

Ecrit par Martial HESPEL

14/01/2014

En association avec le blog spécialiste de tennis, DoubleFaute, nous vous proposons de suivre de l’intérieur le mois de janvier du Monégasque Benjamin Balleret, actuel 261e mondial à l’ATP, qui a participé aux qualifications du premier tournoi du Grand Chelem de la saison : l’Open d’Australie. Balleret n’avait plus joué en Grand Chelem depuis l’US Open 2010. Ce dernier a accepté de se livrer à l’exercice du carnet de bord. En voici le deuxième épisode.

___________________________________________________________________________________________ 

Écrit le 10 janvier :

« Coucou les kangourous,

Deuxième journal de bord de ma saison 2014 et même habitude de vous écrire depuis l’avion, celui qui me ramène à la maison malheureusement. Quand, pour bon nombre de joueurs et surtout pour le « grand public », cet Australian Open 2014 n’a même pas commencé, le mien est déjà terminé et je serais dans mon canapé avant même la première balle frappée sur la Rod Laver Arena…

Mercredi 1er janvier : Sydney,

Les trois premiers jours à Sydney me font comprendre qu’à l’avenir j’essaierai d’éviter l’enchaînement Chennai – Sydney – Melbourne, mais plutôt de venir directement en Australie. Car à peine une semaine après un premier voyage, assez long, vers l’Inde et un décalage horaire de 4h30, le corps a du mal à se remettre du vol et d’un nouveau décalage de 5h30 : 10h de décalage au total entre la France et l’Australie. Fatigue générale, nuit de trois heures et siestes sont à notre programme, pauvre coach Guillaume Couillard (rires).

Je reprends peu à peu du poil de la bête et j’arrive enfin à faire un entraînement correct vendredi à la veille des qualifications. Des qualifs dont finalement le dernier entrant sera classé 244e à l’ATP et avec mon classement de 263e (aujourd’hui 261e ndlr) je me retrouve premier dehors ! Le samedi matin j’en profite pour échauffer l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky (82e), qui me fait toujours bien marrer, et pour m’entraîner toute la journée en attendant un éventuel forfait qui n’arrivera malheureusement pas. J’en profite aussi pour aller encourager mon pote Stéphane Robert (119e) qui affronte le Sud-Africain Rik de Voest (169e). Match qui nous intéresse doublement avec Guillaume puisqu’à la fin du mois de janvier nous affronterons l’Afrique du Sud en Coupe Davis dont De Voest sera le leader. Stéphane s’impose en deux sets malgré une interruption du match de plus d’une heure et demie suite à la blessure d’une ramasseuse de balles immobilisée sur le court après s’être déboîtée le genou : ouchhh !

Dimanche 5 Janvier : Melbourne,

Arrivé à Melbourne j’en profite pour beaucoup m’entraîner car je sens que je manque de rythme à cause des quelques jours de perdus en arrivant à Sydney. Il fait un froid relatif, il y a beaucoup de vent et je ne suis pas totalement satisfait de mon niveau à l’entraînement. Mardi après-midi le tirage au sort du tableau tombe et ce sera le Hongrois Marton Fucsovics (180e), en premier match à 10 heures du matin. On se connaît plutôt bien puisque qu’il s’entraîne à Sophia-Antipolis à l’ISP Academy près de Monaco et puis nous nous sommes entraînés ensemble avant de partir. Nous avons également partagé plusieurs entraînements à Chennai. Je m’incline lourdement 6-1 6-2, je ne fais pas un très bon match bien évidemment, j’ai notamment très mal servi, mais j’ai surtout trouvé mon adversaire excellent. Je suis déçu que le tournoi se termine aussi vite, mais je paye cash le fait de n’avoir joué aucun match sur dur en 2013 et je ne peux pas m’étonner d’avoir été totalement dépassé face à un adversaire en pleine confiance sur cette surface.

Le seul point positif est que je peux rentrer plus tôt à la maison retrouver mon chat et mon fils de compagnie ; ou l’inverse ; et ma femme accessoirement (rires). La suite ce sera la Coupe Davis (Groupe II ; 3e division) avec Monaco puisque nous partons en Afrique du Sud le 24 janvier pour jouer les matchs le 31 janvier, le 1 et le 2 février. J’ai vraiment hâte de retrouver cette compétition avec cette bande de potes et j’espère que je pourrai glisser quelques anecdotes ou photos compromettantes dans mon prochain journal de bord !

Daghe Munegu

A très bientôt

Ballou »



Voir plus d'articles de la même catégorie