Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Babos se plaît à Roland

Ecrit par Martial HESPEL

C’est un bonus, mais quel bonus. Après ne pas être allée loin en simple et en double à Roland Garros, Timea Babos est en demi-finale double mixte. Une belle aventure.

Moins d’un an après avoir accompagné Marion Bartoli au titre en simple à Wimbledon, le Monégasque Thomas Drouet est proche d’un nouveau gros coup. Certes moins médiatique, mais tout de même. Sa joueuse depuis le mois de févirer, la jeune hongroise de 21 ans Timea Babos, est en demi-finale du double mixte à Roland Garros. La paire qu’elle compose avec l’Américain Eric Butorac, a gagné ses deux premiers tours à l’arrachée au super tie-break, mais a parfaitement maîtrisé lundi Alizé Cornet et Jonathan Eysseric en quart de finale sur le score 6-4 6-3 en à peine plus d’une heure de jeu. « L’aventure continue pour Timea et Eric. Ils ont très bien débuté le match et ont pris possession du filet en étant très agressifs », explique Thomas Drouet à www.magsport06.fr. « Eric a très bien servi ce qui a permis à Timea de s’imposer au filet. Ils ont été solides. »

Ce tournoi et cette opportunité de briller, le duo Babos/Drouet compte ne pas les laisser passer. Allez loin dans un grand chelem, même en double mixte, ça ne se refuse pas. « Timea est très contente car c’est la première fois qu’elle joue le double mixte et se retrouver en demi-finale d’un grand chelem c’est toujours important pour un compétiteur. Je pense que bien sur la pression est moindre qu’en simple mais pour les compétiteurs lorsqu’ils rentrent sur le court ils ne veulent pas perdre, il y a aussi un beau chèque en prime. Nous prenons le double comme un travail et avec de bonnes opportunités pour faire évoluer son jeu de simple donc oui cela a beaucoup d’importance pour nous. » Ce résultat n’est pas non plus une surprise lors qu’on sait que Babos est 32e mondiale en double à la WTA, même classement pour Butorac à l’ATP. 

En demi-finale, attention, monsieur Zimonjic s’avance. Le Serbe, associé cette année à l’Allemande Juila Georges, a déjà remporté deux fois le double mixte à Roland, en 2006 et en 2010. En 2004 et en 2008, il a également remporté le titre à l’Open d’Australie. L’un des plus beaux palmarès de l’histoire du double sera redoutable. « Zimonjic est un vieux briscard du circuit. Il a beaucoup d’expérience donc cela risque d’être un match très accroché mais avec la même qualité de jeu que contre Cornet et Eysseric, Timea et Eric ont de grandes chances de s’imposer », narre Drouet. Hier, associé à Daniel Nestor, Zimonjic a été éliminé en quart de finale du double messieurs, il voudra donc sa revanche en mixte, d’autant plus que le Serbe fêtera ses 38 ans ce mercredi. A Babos et Butorac de lui gâcher la fête.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie