Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Babos, nouvelle protégée de Drouet

Ecrit par Martial HESPEL

Le Monégasque Thomas Drouet entraîne depuis quatre mois une jeune hongroise de 21 ans. Timéa Babos a passé ce mercredi le premier tour des qualifications de Roland Garros.

Après l’Australie chez les Tomic, la France avec les Bartoli, la Chine aux côtés de Shuai Peng, le Monégasque Thomas Drouet entraîne depuis février dernier une Hongroise, Timéa Babos. L’ancien joueur de Coupe Davis de la Principauté a stoppé sa collaboration avec Peng après l’Open d’Australie. Derrière il a subi une nouvelle opération au nez, conséquence de ses malheureses aventures avec le père de Bernard Tomic. « Timéa a appris que je ne travaillais plus avec Peng. Elle m’a envoyé un message. Puis je suis allé la voir jouer à Coubertin fin janvier et de la nous nous sommes accordés », explique Drouet à www.magsport06.fr.

« Lorsque j’ai commencé avec Timéa, elle n’avait pas gagné un match depuis le début de saison. Elle était mentalement au plus bas et physiquement elle n’était pas prête. » Le duo va débuter en tournoi à Rio de Janeiro lors de la troisième semaine de février. Puis direction Florianopolis, Indian Wells et Miami. En huit tournois, la Hongroise ne va pas gagner le moindre match. 

Un deuxième tour à Roland piégeux

« Mais elle a continué à travailler de façon intense chaque jour. Nous sommes partis à Monterrey au Mexique où elle a passé un tour puis a perdu contre Kimiko Date Krumm en faisant un très bon match. Lors de ce même tournoi, aux côtés d’Olga Govortsova, elle arrive en finale double. Son niveau commençait à s’élever. » Puis, Babos va perdre au premier tour en simple de Kuala Lumpur, mais va gagner le titre en double. « Nous avons continué à travailler dur en étant dès 7h du matin sur le terrain. Elle va remporter le titre en simple sur le 75.000$ de Gifu au Japon et la semaine dernière elle arrive en demi-finale du 100.000$ de Prague. »

Si la Hongroise est aujourd’hui 32e mondiale en double, elle est retombée en simple. En 2012 elle termine la saison à la 64e place mondiale, puis 88e en 2013. Aujourd’hui elle occupe le 100e rang à la WTA a doit donc jouer les qualifications de Roland Garros. Au premier tour, elle s’est imposée 6-2 7-5 en 1h10′ face à l’Argentine Maria Irigoyen. « C’est toujours délicat à gérer le premier tour dans un grand chelem. Et puis il y a eu du retard à cause de la pluie. Timéa a joué de façon sérieuse et disciplinée. Elle a été très agressive. Malgré un petit moment de déconcentration dans le deuxième set mais elle a su se reprendre et finir avec autorité. » Jeudi en fin d’après-midi, au deuxième tour, la protégée de Drouet va affronter la Néerlandaise Indy de Vroome, 202e mondiale à 18 ans. « La consigne sera la même. Aborder le match avec discipline et faire douter son adversaire en variant beaucoup. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie