Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Assumer nos responsabilités »

Ecrit par Martial HESPEL

A trois journées de la fin du championnat Pré-Nationale, Saint-Laurent et Antibes se livrent une véritable lutte pour la qualification au TQCN avec l’objectif de monter en Nationale 3. Charlie Kaing, joueur du VBSL, fait le point avant le dénouement.

Par le passé, Fréjus a volontairement fait forfait en Nationale 3 ce qui empêche toujours aujourd’hui le club, qui se dirige vers la première place finale de PNM, de jouer le TQCN. Ce sera donc son dauphin qui s’y collera. Et pendant longtemps, très longtemps, disons depuis le 17 décembre et la défaite en trois sets de Antibes contre Fréjus justement, tout le monde voyait Saint-Laurent filer vers le tournoi de qualification au tournoi nationale. 

Sauf que voilà. Depuis cette fameuse défaite, Antibes, en 2017, a pris 23 points sur 24 possibles. Et de son côté, le VBSL vient d’en prendre zéro lors des deux dernières rencontres : défaite 1-3 à domicile contre Antibes et ce week-end un reves 3-0 à Fréjus. Ainsi, c’est donc face à ses adversaires directs – même si dans l’absolu Fréjus n’en est pas un – que les Laurentins ont craqué. Du coup, à trois journées de la fin de saison, Antibes est revenu à deux longueurs. « C’est une défaite sévère mais il y a plusieurs facteurs à cela. Le premier est l’absence de Quentin Carniel notre central, blessé au deuxième set contre Antibes », raconte à www.magsport06 l’expérimenté libero et receptionneur-attaquant de 32 ans Charlie Kaing.  « Pascal (Drouot, entraîneur ; ndlr) a dû faire monter Samy (Corselle ; ndlr) de la Régionale pour combler cette absence. » Une raison au sein même du plan de jeu donc. La deuxième est tout autre. « L’enjeu de ce match nous a en partie tétanisé. Nous n’avons pas pu jouer comme à notre habitude : totalement relâché. Bien que Fréjus ait toujours mené, nous avons toujours su recoller dans les trois sets. » 

A 20-20 dans le premier et le deuxième set, le VBSL a manqué de communication. Résultat des courses : 25-20 25-20. Puis 25-22 pour la troisième manche. « A ce niveau là, cela ne pardonne pas. Dans le jeu en général nous faisions donc jeu égal. Et enfin je pense que nous avons mal respecté les consignes de Pascal au niveau du service et du bloc. Cela a été fatal. Je pense que chacun d’entre-nous a essayé de trop bien faire, sans se concentrer sur les fondamentaux. »

Tout est donc relancé en haut de tableau. Antibes, affichant clairement son envie de retrouver tout de suite la N3M, joue sans pression depuis trois mois. Saint-Laurent avait les cartes en main et les a toujours même si Kaing replace l’ambition de l’équipe du VBSL. « Même si nous avons des ambitions – en tant que joueurs – l’objectif du club pour la PNM (Qui est descendu il y a deux ans ; ndlr) est de retrouver un vrai collectif plaisant à voir jouer et la montée serait la cerise sur le gâteau. Aujourd’hui avec deux points d’avance sur Antibes, nous avons toutes les cartes en mains pour nous qualifier pour le TQCN. Surtout que nous jouons Hyères, Mougins et Draguignan. Il faudra juste jouer notre jeu, assumer nos responsabilités et faire le nécessaire pour conforter notre deuxième place. » Tout en sachant que Antibes devra recevoir Fréjus lors de la dernière journée. 

Mais malgré les deux récentes défaites, la Team Drouot reste debout comme le confirme son joueur. « Le groupe vit bien. Les joueurs sont assidus aux entraînements et je ne pense pas que ces deux défaites vont entraver notre volonté de jouer au volley-ball et de gagner des matchs. Au contraire ces revers nous remettent dans la compétition et démontrent que rien n’est encore joué. Pascal est du genre à ne rien lâcher, donc défaite ou non, nous nous entraînons de la même manière. Le groupe est constitué de gros compétiteurs, nous ferons donc tout ce que nous pourrons pour développer le meilleur jeu possible. Le seul hic est l’absence de Quentin qui a énormément progressé cette année. Espérons que Samy intègre rapidement les fondamentaux mis en place dans notre équipe. » 

Saint-Laurent doit donc encore recevoir Hyères / Pierrefeu, aller à Mougins puis recevoir Draguignan. « Nous jouons toujours avec beaucoup de monde à Pagnol et nous en attendant toujours plus pour nous soutenir en cette fin de saison car aucun match n’est gagné d’avance. »

(Crédit photo : Frédéric Galvez / Hiep Images)



Voir plus d'articles de la même catégorie