Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

ASPTT Nice, c’est fait !

Ecrit par Martial HESPEL

Après une saison menée de bout en bout, l’ASPTT Nice est assurée de terminer dans le top 2 de Régionale et donc de monter en PNF. Le coach Elamine Hamza peut savourer.

A la fin de l’exercice 2014-2015, l’ASPTT Nice avait terminé sa saison en Régionale Féminine avec huit victoires sur les dix dernières journées dont cinq succès 3-0. Une grosse fin d’exercice qui a, c’est incontestable, lancée la saison actuelle. Les meilleurs étant montés, Nice s’est retrouvé, naturellement, dans la peau de favori pour, peut être pas pour terminer champion, mais au moins deuxième.

Une saison 2015-2016 quasi-parfaite ponctuée de deux défaites seulement, 3-2 à chaque fois, chez ses deux seuls rivaux cette année : Roquefort-les-Pins et Grasse. Autrement dit, cette saison, Nice n’a jamais quitté sa place de leader, prenant toujours au moins un point même en cas de revers. Dernier succès en date ce samedi à domicile contre Antibes : 25-12 25-19 25-17.  « Ce succès nous permet d’être parmi les deux équipes de tête quoi qu’il arrive sur les deux journées restantes », peut souffler l’entraîneur Elamine Hamza auprès de www.magsport06.fr. « Je tiens à féliciter les filles pour ce beau résultat et le match qu’elles ont accompli. On dispose de six points d’avance par rapport à Roquefort et il y a six points à distribuer. » Ainsi, le titre échappera à Nice si l’ASPTT ne marque aucun point en deux journées et si Roquefort en marque six. Que l’ASR le fasse est tout à fait possible et indispensable pour ne pas voir Grasse passer devant, mais que Nice craque maintenant beaucoup moins même si l’officialisation de la montée pourrait créer un relâchement. 

Quoi que… Il faudra dès maintenant commencer pour le coach à constituer son groupe pour la Pré-Nationale. Alors, il reste deux matchs à chacune pour montrer qu’elles ont leur place dans cet effectif aux portes de la Nationale 3. « Maintenant notre objectif est d’aller chercher le titre de champion Régionale. Pour pas mal d’équipes la saison est quasiment terminée du fait qu’elles ne jouent plus rien. On se doit encore de rester concentrer pour les deux dernières journées. J’avais dit aux joueuses après le match de Grasse perdu 3-2 (6 mars ; ndlr) qu’il nous restait cinq finales. On en a gagné trois et il en reste deux. Jusqu’au bout on ne va pas relâcher notre effort. » Nice se déplacera le 24 avril à Mougins et aura le confort et le loisir et boucler cette édition à la maison, aux Magnolias, face à Olioulles le 30 avril. « On va essayer de faire un voir deux matchs amicaux histoire de rester dans le rythme de compétition. »

Cette montée annoncée est en tout cas un vrai soulagement pour le technicien. « Depuis le temps que nous nous battons pour accéder à la PNF je ne pense pas que ça posera de problème (Pour que le club valide en interne la montée ; ndlr). De toute façon c’était l’objectif depuis trois ans. » Un an après la montée du Nice Volley-Ball, voici l’ASPTT qui débarque en PNF. Le derby de retour et un volley-ball féminin niçois qui retrouve des couleurs.

(Crédit photo : ASPTTNVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie