Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

ASM, objectif maintien en PNF

Ecrit par Martial HESPEL

Jeune réserve de la N2F, la Pré-Nationale de l’AS Monaco est dans les temps pour son maintien dans la division, mais il faut confirmer sur les deux rencontres à venir.

C’est une défaite symptomatique des difficultés que rencontre cette année la très jeune réserve de la Nationale 2 de l’AS Monaco, qui évolue en Pré-Nationale. Ces deux groupes sont entraînés par un seul homme : Jean-Pierre Perez. Un projet à long terme est mis en place puisqu’il a préconisé cette année la jeunesse en PNF et ce dans un but bien précis. « J’ai pris la résolution de ne jouer qu’avec une équipe jeune. Elles sont nées de 1998 à 2002 encadrées par Elodie Prévôt Darville et Sandy Debarbat : guère plus âgées », explique le technicien à www.magsport06.fr.  La défaite évoquée en début de propos l’a été très largement, 94 à 45, dans la salle de Roquebrune-sur-Argens, l’un des prétendants à la montée en Nationale 3. 

Bien qu’en progression, Monaco aura du mal face aux formations de haut de tableau. En revanche, si elle confirme régulièrement ces victoires dans le money-time face aux équipes de bas de tableau – 56-50 contre Toulon et 54-55 à Carqueiranne – le maintien ne devrait pas poser trop de soucis. Il faudra d’ailleurs confirmer ce phénomène le 2 décembre à domicile contre Vence. « L’objectif bien-sûr est le maintien en Pré-Nationale. Mais avant tout c’est la formation de la joueuse qui prime et je pense sincèrement que nous sommes sur la bonne trajectoire. Notre championnat est coupé en deux avec des écuries au moteur Mercedes comme MBA et Ferrari comme Mandelieu, Vence, Golfe et La Garde. Nous devons continuer de travailler afin de nous préparer pour les échéances à venir et surtout que notre groupe s’aguérisse. L’objectif est le maintien et surtout de sortir deux joueuses pour évoluer de façon pérenne en N2F. »

Alors oui Monaco est en difficulté face aux équipes de haut de tableau en 2018 mais attention à 2019 ! En deuxième partie de saison, si le groupe continue de progresser de façon linéaire, des surprises pourraient jouer un rôle dans la course au maintien car l’année dernière, en plus des succès face aux faibles formations du Cavigal Nice et de l’Eveil de Nice, les Monégasques, avec un groupe différent certes, avaient battu le MBA – pas aussi fort que cette année – mais aussi Roquebrune-Cap-Martin – qui est monté – et Roquebrune-sur-Argens. Dans cet optique, l’ASM peut réaliser un vrai pas vers le maintien en cas d’un double résultat positif contre Vence puis Cannes avant de jouer sans pression – si ce n’est locale – le 16 décembre face au MBA, au terme d’un mois de décembre et d’un fin d’année chargés.



Voir plus d'articles de la même catégorie