Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Arneodo veut se rattraper

Ecrit par Martial HESPEL

Pour son premier match de l’année ce mercredi, Romain Arneodo a brillé en Turquie. Un succès qui, il l’espère, va le conduire vers une meilleure saison par rapport à 2015.

6-2 6-1 en 48 minutes. Des débuts rapides et efficaces pour le Monégasque Romain Arneodo en 2016 au premier tour du 10.000$ d’Antalya qui se joue sur dur en extérieur. Le 684e mondial n’a laissé aucune chance au Turc Barkin Yalcinkale, 896e. Grâce, notamment, à une première balle efficace, avec 79% de réussite, il n’a pas concédé son service. « Je me suis plutôt bien senti. Le match n’était pas trop accroché. Le prochain sera plus compliqué. C’est bien de commencer par une victoire », confie-t-il à www.magsport06.fr. Un début de semaine compliqué à gérer car, en raison de la pluie, le programme a pris énormément de retard.

La pluie est encore prévue jeudi et les qualifications n’ont pas encore connu leur épilogue. Du coup, Arneodo ne connaît pas son prochain tour car le Hollandais Niesten, tête de série n°7, doit jouer un qualifié, qui n’est toujours pas connu à l’heure où nous écrivons ces lignes (16h00). Arneodo a lui déjà gagné et possède bien plus de sérénité pour la suite. Le tournoi devrait se terminer du coup lundi prochain. Arnendo, pour soulager son programme, ne jouera pas le double, lui étant pourtant un spécialiste. Il s’envolera mercredi pour le Kazakhstan, autant dire que s’il va loin à Antalya, le timing va être serré pour le natif de Cannes.

Remonter rapidement à l’ATP

Cette saison 2016 doit être synonyme d’un renouveau pour lui. Malgré un bon comportement en Coupe Davis et des résultats toujours autant intéressants en double sur le circuit, il est trop souvent passé à côté en simple. « Pour ce qui est de mon bilan, il y a du positif et du négatif. J’ai fait de bons résultats en double (7 titres en Futures et 1 finale en Challenger ; ndlr) et j’ai un bon classement (205e mondial en double ; ndlr). On a réussi à se maintenir en troisième division en Coupe Davis. J’ai fait plutôt une bonne campagne (Contre la Finlande et le Maroc ; ndlr). Ensuite, personnellement, en simple, ce n’était pas une bonne année. J’ai très mal joué. Du coup mon classement est mauvais. »

Il est aujourd’hui 684e. Une descente lente puisqu’il avait terminé l’année 2013 à la 547e place et 612e fin 2014. Pourtant, en 2015, il a eu de très nombreuses occasions avec une saison très longue, de début janvier aux Etats-Unis, jusqu’à fin novembre, à Chypre. « Oui, j’ai commencé tôt et fini tard la saison. Mais ce qui fait qu’elle est longue, ce sont les résultats moyens. » Cette première victoire ce mercredi doit le relancer. Après quatre semaines de préparation à Monaco, il se lance donc à 23 ans dans un nouveau défi. « Mes objectifs sont de vite remonter au classement et ensuite de jouer les Challengers. J’essaie d’évoluer dans ma manière de jouer aussi. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie