Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes voyage un tout petit peu mieux

Ecrit par Martial HESPEL

Quatre déplacements et quatre défaites pour la NM3 de l’OAJLP. L’équipe d’Olivier Costarella se doit de gagner à domicile son prochain match pour ne pas trembler. Antibes va recevoir Mandelieu le 16 novembre.

Les matchs à l’extérieur se suivent et se ressemblent, ou presque, pour la NM3 de l’Olympique Antibes Juan-les-Pins. Pour le compte de la sixième journée, Antibes s’est incliné 3 sets à 1 à Arles. C’est le quatrième revers hors de ses bases pour les Antibois depuis le début de saison. L’équipe du coach Olivier Costarella se maintien hors de la zone rouge grâce à ses deux victoires à domicile. Malgré tout, le set gagné à Arles, est le premier d’Antibes à l’extérieur après des défaites 3-0 à Cannes, à Pont de l’Isère et à Toulon. Promu, Antibes a tenu la dragée haute pendant un set et demi et à une formation arlésienne, deuxième du championnat. « J’avais vu Arles jouer à Mougins », explique Costarella, « et c’est une équipe qui joue beaucoup par le centre et nous avons mis une stratégie en place pour les perturber. » Le travail a payé lors d’un premier set interminable (31-33). Les Antibois continue sur le même rythme la deuxième manche en menant 10 points à 1. « A ce moment là le coach de Arles, qui a titularisé son deuxième passeur, a fait rentrer son passeur numéro un. Un ailier a également été changé. Nous avons un peu tergiversé et Arles a mieux joué. » Les dauphins au championnat de la réserve de l’AS Cannes ont recollé au score et la machine ne s’est jamais enrayée à partir de là (25-19 25-16 25-20). « Nous avons fait des changements mais peut-être trop tard. » Entre le deuxième et le troisième set Arles a demandé une pause du dix minutes comme lui autorise le règlement. « Ça nous a coupé dans notre élan. Nous ne sommes pas parvenus à nous relancer. Objectivement, Arles était plus fort. La défaite est plutôt logique. Mais j’ai un regret. Je pense qu’il était possible d’arracher un deuxième set pour revenir de ce déplacement avec un point. C’est dommage. Malgré tout, on joue mieux. »

« On continue notre apprentissage »

Éliminé dès le premier tour de la coupe de France en septembre, Antibes bénéficie d’une petite trêve et ne jouera pas ce week-end. L’occasion de bichonner un groupe qui était déjà au complet à Arles. Costarella a également la joie de pouvoir à nouveau compter sur Jérémy Vierno (25 ans ; réceptionneur/attaquant) qui a été écarté des terrains pendant quinze jours suite à une grosse entorse au pouce. « C’est une arme offensive en plus. Il a été très bon contre Meylan/La Tronche (victoire 3-0) a fait son match à Arles. » Le 24 novembre, Antibes va recevoir une équipe de Mandelieu (4e) qui vise ouvertement le podium. « Si on gagne contre nos voisins on déjouera les pronostiques. Nous avons tout à y gagner. Les joueurs se connaissent tous d’une équipe à l’autre et psychologiquement, faire un mauvais match contre Mandelieu, ce n’est pas le bon plan », prévient Costarella. Ce match s’annonce important pour une équipe qui « continue son apprentissage. » En effet, si Antibes a déjà connu la Nationale 3 avec ses féminines, c’est la première fois dans l’histoire du club que les garçons arrivent à ce niveau. « Avant il y a avait douze équipes dans ce championnat : aujourd’hui seulement dix. Nous sommes déjà au tiers de la saison. Ça laisse beaucoup moins de temps pour se mettre en place. J’espère que nous allons vite gagner un match à l’extérieur. » En attendant le prochain déplacement à Salon le 1er décembre, Antibes doit conserver son invincibilité à Bertone contre Mandelieu.



Voir plus d'articles de la même catégorie