Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes veut gagner à domicile

Ecrit par Martial HESPEL

Deux petites victoires en neuf matchs à Saint-Claude. Son maintien et sa course pour le podium de Nationale 1, c’est bien en voyage qu’Antibes est allée se le chercher. Le promu se cherche sur ses terres.

Le promu aura réussi sa saison, ou presque. A trois journées de la fin de saison, son maintien est déjà en poche et ça, c’est une très belle performance. Mieux, grâce à un brillant succès à Bouillargues le week-end dernier, les filles de Fabrice Blonbou, quatrièmes, sont revenues à un point de leur dernière victime et peuvent donc, légitimement, toujours monter sur le podium. Mais pour y parvenir, il faudra décoller à domicile : encore trois journées dont Bègles et Toulon à Saint-Claude. Depuis le début de saison, Antibes n’a gagné deux matchs sur neuf en championnat dans sa salle. Pour quelle raison ? « Joker… Je ne sais pas », confesse le coach Blonbou. Même son de cloche pour la gardienne et Capitaine de l’équipe, Sonia Bonche. « Sincèrement ? Je ne sais pas moi-même. Peut-être qu’on peut aller chercher des excuses en se disant qu’à l’extérieur on a beaucoup moins de pression que chez nous. Peut-être que notre public ne pousse pas assez… On peut se trouver plein d’excuses de ce genre mais personne ne sait réellement pourquoi nous jouons mal à la maison. On va essayer sur ces deux derniers matchs à la maison de trouver des solutions pour mieux jouer dans notre gymnase et rassurer notre public. » 

En effet, outre les défaites en elles-mêmes, les deux derniers scores ont laissé sans voix les observateurs : 27-38 face au Pouzin et 23-36 contre Toulouse. Mais pour Blonbou, le maintien officiellement en poche pourrait changer les choses. « Une victoire (Contre Bègles ; ndlr) nous assurerait une place définitive dans les cinq premiers. Je pense que nous allons pouvoir jouer libérés maintenant que le maintien est acquis. Il nous faut reprendre de bonnes sensations à domicile où cette année nous avons eu un peu de mal. »

Le groupe a également dû s’adapter tout au long de la saison à des bouleversements dans son effectif. Arrivée au club l’été dernier juste après une opération des croisés, Laetitia Seby n’aura jamais joué en raison d’une rechute. Après quelques journées, Elena Pic a quitté le club. Marielle Cammareri, attendue pour intégrer le groupe en janvier, n’est finalement jamais arrivée. Kalifou Gomis a disputé son dernier match le 13 février dernier et ne reviendra pas. En milieu de saison, Soraya Hamiti et Mélanie Chatelet ont été écartées plusieurs semaines en raison de vilaines blessures. Depuis quelques temps, la jeune Chloé Campillo, qui souffre d’une grosse entorse, ne joue plus et ne devrait sans doute pas réapparaitre cette année. Enfin, Sabina Karupovic, forfait en raison d’une bursite à Bouillargues, le sera aussi contre Bègles. Au final, ce samedi contre Bègles, Fabrice Blonbou, comme contre Bouillargues, n’alignera que onze joueuses, dont deux gardiennes. 

« On s’adapte, on fait des ajustements… On va vers la fin de saison, nous sommes dans une activité de gestion collective. On n’amène plus que des détails dans les choix tactiques », explique le coach. « Beaucoup de filles ont quitté le groupe au fur et à mesure de la saison ce qui pénalise malheureusement l’équipe. On a beaucoup moins de rotation surtout sur la base arrière mais on s’accroche malgré tout et on a démontré à Bouillargues que même si on a une équipe diminuée on reste forte malgré tout. En tant que Capitaine, je suis très fière de mon équipe. Le groupe est très satisfait de cette performance qui est le maintien en Nationale 1, surtout en jouant en haut du classement, pour un promu c’est très bien », souligne Bonche. La réception de Bègles, qui joue toujours son maintien, sera à nouveau un test pour ce groupe, à domicile. Blonbou n’a jamais caché avoir un objectif de monter en D2F d’ici deux saisons. Pour y parvenir, devenir maître à domicile est indispensable.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie