Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes tombe les gros

Ecrit par Martial HESPEL

Antibes revient dans la course au maintien grâce à une victoire 71-67 sur Dijon. A l’issue d’un match très défensif et avec un De Jong des grands soirs (16 points et 5 rebonds), les Antibois ont fait vibrer l’Azur Arena.

Deux victoires de suite à domicile et face à des grosses cylindrées, c’est l’exploit réalisé par les Sharks Antibes. Incapables de gagner à domicile depuis le 29 octobre dernier (73-68 face à Roanne), les joueurs de Julien Espinosa ont, coup sur coup, disposé du Mans et de Dijon, classés dans le Top 5 de Pro A. « Le match du Mans a été un tournant. Même lorsque j’étais blessé, j’ai vu des changements dans ce groupe. Ca fait maintenant deux semaines que je ressens une vraie équipe. Les gars se challengent à l’entrainement mais de manière positive », sourit Raphaël Desroses, ailier antibois. Dès le début du match les défenses ont pris le pas sur les attaques, Dijon n’étant pas la meilleure défense de Pro A pour rien. Antibes empoche le premier quart-temps (19-15) avec un Nicolas De Jong déjà omniprésent (6 points et 3 rebonds). Les deux équipes se sont livrées un beau duel dans une Azur Arena bruyante et bien remplie (3900 spectateurs ndlr). A la mi-temps ce sont les Bourguignons qui mènent 32-29 grâce entre autre à leur pivot Ferdinand Prénom (12 points et 4 rebonds).

« Un signe de progression »

Tim Blue a été l’homme du troisième quart-temps avec six points marqués en quelques minutes qui ont permis aux Sharks de recoller à la JDA Dijon. Avec les retours de blessures de Winston, Desroses et Vebobe, le coach Julien Espinosa a pu compter sur un cinq majeur frais en fin de match. Cette dernière fut d’une intensité rare avec des écarts minimes. C’est Will Solomon (12 points, 8 passes et 5 rebonds) et Nicolas De Jong qui ont permis aux Sharks d’égaliser (67-67) à une minute du terme de la rencontre. Sur la remise en jeu, la défense antiboise stoppe Dijon et Tim Blue claque un dunk en contre-attaque qui scelle la rencontre avec un public debout, sourire aux lèvres. « La course au maintien n’a jamais été oubliée ! Ce qu’on fait là, c’est ce qu’on s’était fixé comme objectif. On voulait absolument redevenir, si possible, maître chez nous. On joue sans se trouver d’excuse et c’est un signe de progression », souligne Julien Espinosa. La défaite de Roanne à Cholet (100-74) permet à Antibes de revenir à égalité mais avec un goal-average particulier défavorable. Avec les réceptions prochaines de Cholet (28 mars), Pau-Lacq-Orthez (11 avril) et Le Havre (25 avril), les Sharks peuvent plus que jamais croire au maintien en Pro A. Inimaginable.

(crédit photo : Clément Bigois)



Voir plus d'articles de la même catégorie