Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes reste dans le match

Ecrit par Martial HESPEL

Bousculé par Saint-Raphaël, Antibes a décroché une précieuse victoire en cinq sets et reste dans le coup pour la montée en Nationale 2. Mais le coach Olivier Costarella ne cache pas à www.magsport06.fr certaines difficultés…

C’est un match particulier qui s’est tenu à Antibes dimanche avec la venue de Saint-Raphaël. Au match aller, les Varoises, en manque de repère, avaient explosé chez elles lors de la première journée (14-25 20-25 18-25). Scénario différent cette fois où Antibes, candidat autoproclamé à la montée en Nationale 2 depuis quelques semaines, a eu besoin de cinq sets. « Ce match est à l’image du dernier match contre Le Cres et de notre reprise depuis début janvier. C’est poussif. On a quelques circonstances défavorables. A la passe Alexandra Vitu et Sandrine Lupi ont été indisponibles pour cause professionnelle début janvier : d’où l’annulation du match amical contre Saint-Laurent. Ensuite Sandrine Lupi est tombée malade et reviendra peut-être vendredi prochain. On a donc préparé la reprise en s’entrainant sans passeuse. Vendredi dernier Emilie Poma s’est blessée à la cuisse et n’a donc pas joué ce week-end. Elle est incertaine pour le match contre Vitrolles. Contre Saint-Raphaël Alexandra Vitu a joué avec une douleur à l’aine et sera absente au moins en ce début de semaine. »

Alors, si Antibes va remporter très facilement les sets n°1 et n°3 (25-15 ; 25-10), Saint-Raphaël va à chaque fois égaliser (21-25 ; 23-25). « Saint-Raphael a fait un bon match, les jeunes joueuses du Pôle Espoir ont beaucoup progressée et leur libéro a été très performante. » De son côté, Costarella se satisfait du rendement d’une de ses joueuses. « Mélissa Cuvelier a eu sa chance en Poste 4. Elle a fait un bon match, particulièrement à l’attaque. C’est de bon augure car elle n’est pas encore au point physiquement, elle va progresser. » Mais l’entraîneur antibois sait que chaque point compte et regrette de ne pas avoir plié l’affaire plus tôt. « On s’est rendu le match difficile par notre incapacité à garder sous pression l’adversaire qui a pris confiance, notamment au service et nous a beaucoup gêné rendant notre jeu assez stéréotypé. » Mais cela aurait pu être bien pire. Mené 6-10 dans le tie-break, Antibes va se battre pour aller le chercher 15-13. Un gros point positif que retient le technicien. « Vu nos soucis depuis la reprise nous nous en sortant pas si mal. »

Mais que Antibes se rassure, ses deux adversaires directs n’ont pas survolé leur match non plus. Le Pradet / La Garde a également eu besoin de cinq sets pour battre Le Cres. Enfin, Vitrolles, prochain adversaire des Antiboises, a lâché un set à Clermont l’Hérault, avant-dernier du championnat. Vitrolles compte donc un point d’avance sur Le Pradet / La Garde et Antibes. « Le match de dimanche à Vitrolles est très important. Une victoire nous placerait idéalement. Pour autant, les matchs retours ne font que débuter. Hormis les confrontations directes entre les trois équipes du haut du tableau je pense que Sainte-Maxime (4e ; ndlr) risque de jouer le rôle d’arbitre. » Pour Vitrolles, Olivia Créance, absente depuis mi-novembre pour raison professionnelle, fera son retour. Une réceptionneuse/attaquante supplémentaire pour Olivier Costarella. Du jus et des solutions qui ne seront pas de trop au moment d’un premier tournant. Le prochain match n’aura lieu que trois semaines plus tard, Antibes aurait donc la bonne idée de prendre une option sur la montée dès maintenant.



Voir plus d'articles de la même catégorie