Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes peut-il être battu ?

Ecrit par Martial HESPEL

Après cinq journées, les Antiboises sont leaders et toujours invaincues. Logique me direz-vous pour cet effectif quatre étoiles pour de la Nationale 2 Féminine. Mais le relâchement n’est pas conseillé.

Solidement leader de la Poule 4 de Nationale 2 Féminine, grâce à cinq victoires, Antibes va maintenant jouer trois fois consécutivement à la maison. Ce samedi 8 novembre, les filles de Fabrice Blonbou accueillent Frontignan (9e), puis Le Teil (11e) le 15 novembre et enfin Saint-Flour (10e) le 22. Attention au relâchement. Antibes va jouer, recevoir, trois formations qui luttent pour leur maintien. Par exemple, Le Teil et Saint-Flour n’ont toujours pas gagné. Ces formations n’auront rien à perdre face au mastodonte qu’est Antibes. Il y a quinze jours, Antibes s’est imposé 26-37 à Clermont Salagou, dans une chaude et bruyante ambiance, où les Azuréennes ont rapidement mené 3-9. « Je dois dire que l’adversaire m’a surpris positivement. C’est la première fois depuis le début de saison que, lorsque nous avons un trou de concentration, nous sommes immédiatement punis, mais cela dit la différence physique était abyssale. »

« Notre équipe est très forte »

Pauline Chassaing et sa troupe ont eu le temps de reprendre des forces pendant les quinze derniers jours. Éliminé assez tôt en coupe de France, une compétition qui n’était pas son objectif, Antibes a soigné ses bobos et se présente à 100% pour affronter une fin d’année riche. Son trône de leader, l’équipe veut le conserver, jusqu’au bout, pour monter en Nationale 1. Mais l’entraîneur demande de la patience avant de s’enflammer, même s’il ne peut nier qu’il a tapé dans le mille pour ce qui est du recrutement et de la situation actuelle de son groupe. « Nous ne pouvons pas juger après cinq journées, n’ayant pas vu tous les adversaires. C’est sûr que les résultats semblent indiquer que notre équipe est très forte, mais il reste encore dix-sept matchs et rien n’est fait », détaille Blonbou pour www.magsport06.fr.

« Il faut s’appliquer »

Blonbou en appelle au professionnalisme de son groupe. Faire attention au relâchement et jouer face aux formations de bas de tableau comme contre ses adversaires directes à la montée. « Nous nous devons d’être hyper motivés à chaque match, mettre de la rigueur et de l’implication à chaque entrainement et le travail payera. Tant que cette équipe fera preuve d’humilité et d’envie dans le championnat, il y aura peu de place pour les adversaires, mais il faut l’appliquer… Nous avons tellement d’exemples d’équipes dites fortes et qui n’ont pas atteint leurs objectifs… Disons que jusqu’à présent nous avons pris la bonne voie, mais il reste encore un bon bout de chemin. » Malgré tout, si Antibes empoche neuf points à l’issu de ses trois prochains matchs à la maison, l’écart sera doute encore plus conséquent avec ses poursuivants.

(Crédit photo : OAJLPHB)



Voir plus d'articles de la même catégorie