Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes peut encore y croire

Ecrit par Martial Hespel

Actuel premier relégable en Nationale 3, Antibes a toujours son destin en main mais voit sa marge de manoeuvre se réduire suite à une nouvelle défaite contre Mandelieu.

Actuellement premier relégable de Nationale 3, Antibes n’en a pas moins son destin en main. A égalité de points avec Saint-Laurent du Var – qui est devant grâce à de meilleurs résultats en confrontations directes – Antibes doit encore jouer quatre matchs contre seulement trois pour le VBSL.

Devant eux, avec deux points de plus, Marignane, une formation qui devra justement se déplacer à Bertone le 23 avril. Autre point chaud, le 30 avril, à Cagnes-sur-Mer. La lanterne rouge qui a un pied en Pré-Nationale, va recevoir Antibes. Pour les coéquipiers d’Olivier Amadieu, Capitaine antibois, le maintien devrait se jouer sur ces deux rencontres, puisque les deux autres oppositions, face à Cannes (2e) et Fréjus (3e) s’annonce [très] difficile, même si chaque point glané peut offrir un bonus. Mais chaque set remporté le sera également grâce à une meilleure note en tête d’agressivité et de réalisme dans les moments importants.

En mars, alors que la place de lanterne rouge lui semblait promise après un début de saison compliqué, Antibes a fait le nécessaire en prenant six points contre Saint-Laurent et Aubagne, sans parvenir à accrocher Ajaccio et Mandelieu. Mais l’essentiel était de tenir les confrontations directes. « La bataille est loin d’être jouée. Tout va se jouer entre Marignane, qui vient de sortir une grosse perf’ contre Fréjus, Saint-Laurent, Aubagne et nous. Cagnes-sur-Mer n’a plus aucun joker pour s’en sortir », confie Amadieu pour www.magsport06.fr. Lui-même ancien joueur cagnois pendant 16 ans.

« L’équipe va bien. On a réalisé des matchs plutôt pleins à notre niveau depuis quelques temps. Oui on perd face à Mandelieu mais qui est meilleur que nous sur le papier, il n’y a rien d’alarmant, tant qu’on prend les points nécessaire contre Cagnes et Marignane. Dans l’autre côté du championnat, chacun espère que tout le monde jouera le jeu jusqu’au bout, même ceux qui n’ont plus rien à jouer car Ajaccio est officiellement champion. Notre infirmerie est vide et pour s’offrir plus de profondeur nous avons intégré deux joueurs de la Pré-Nationale. »



Voir plus d'articles de la même catégorie