Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes passe la première

Ecrit par Martial HESPEL

C’est finalement à l’extérieur qu’Antibes aura décroché son premier succès en Nationale 1 Féminine. Une victoire 30-32 à Bruguières qui confirme les promesses du promue.

Finalement, le mental antibois n’aura été défaillant samedi. Souvenez-vous, le 18 septembre, alors que la Team Blonbou menait 18-13 contre Bergerac, elle a ensuite traversé près de vingt minutes sans marquer pour finalement perdre la rencontre. Pour la deuxième journée, au terme d’un long déplacement à Bruguières, Antibes aura tenu sur la distance, s’imposant de deux longueurs. Mais avant de jouer, il a fallu gérer un long voyage dans la journée, 561 kilomètres. « Le déplacement s’est bien passé, nous avons pris notre temps et nous sommes arrivés sur Toulouse dans l’après-midi. Après un peu de repos et une ballade, nous sommes allés au gymnase afin de rentrer dans le match. Les filles étaient déterminées à démontrer que nous avions compris nos erreurs de la semaine passée », narre le coach Fabrice Blonbou.

Mais le début de match ne fut pas simple. Très vite, les locales vont mener 2-0. Après quelques réajustements, le score va s’inverser, 5-10 puis 12-15. « Le style de jeu de Bruguières était proche du notre et nous avons été surpris en début de match. Ensuite nous avons pris la mesure de l’adversaire mais nous avons manqué de constance et ils ont pu se rapprocher au score. » En effet, petit à petit, Bruguières va revenir pour égaliser, 21-21, à la 39e, sans pourtant jamais passer devant. Alors que le score est de 30-30 et que le temps affiche 57’25 », Blonbou prend un ultime temps-mort. « Nous avons apporté une modification à notre système défensif. Les filles ont très bien appliqué la consigne, c’était important car nous avions quelques difficultés à marquer alors nous avons fait en sorte d’accentuer notre pression défensive pour récupérer des ballons. » On connait la suite… Malgré la pression locale, les Antiboises, portées par les dix buts de Soraya Hamiti, vont tenir. « Le public a poussé son équipe et c’était bon enfant et chambreur. Les filles avaient vraiment envie de ramener les trois points, ce qui m’a permis de me concentrer sur les aspects purement tactiques en fin de match. »

Point ultra-positif qu’il ne faut pas négliger du côté de l’OAJLP : toutes les joueuses de champ, sans exception, ont marqué au moins un but. « Cela démontre l’utilisation de tout l’effectif sur un match serré et c’est très important car nous avons beaucoup d’alternatives en conséquence. Tout le monde apporte sa pierre à l’édifice. Il y’a les buteurs, mais aussi les passeurs et toute l’activité défensive. » Prochain match, ce samedi, encore une fois à l’extérieur, à l’occasion du plus court déplacement de la saison, à La Garde. « Je les connais bien », expose Blonbou. « J’avais d’ailleurs dit à l’entraîneur de Bergerac qu’au vu des styles de jeu, il aurait éprouvé des difficultés à les manœuvrer (La Garde vient d’aller gagner 29-28 à Bergerac ; ndlr). Cest une équipe expérimentée, très rigoureuse dans son handball, avec une gardienne très forte. » 

Pour Antibes l’objectif est clair, montrer que la défaite de Bergerac n’était qu’un accident. « On a toujours l’objectif de produire du jeu. On doit travailler notre collectif, nous essayons de ramener les trois points contre une équipe à notre portée mais qui nous a toujours posé des problèmes. Au vu des résultats, tout semble possible dans cette Poule, donc nous vendrons chèrement notre peau. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie