Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes montre les dents

Ecrit par Martial HESPEL

Petit à petit l’OAJLP fait son nid. Bien entrée dans son nouveau championnat de NF2, l’équipe de Fabrice Blonbou vient de se qualifier pour le troisième tour de la coupe de France.
 
La NF2 de l’Olympique Antibes Juan-les-Pins est qualifiée pour le troisième tour de la coupe de France. Samedi, dans sa salle Saint-Claude, l’équipe de Fabrice Blonbou, arrivé cette saison sur le banc antibois, a battu la NF1 de Plan de Cuques sur le score de 37 à 27. Pourtant le HBPC était devant à la mi-temps 14-15. « Nos adversaires avaient quelques blessées et je pense que cette compétition n’est pas vraiment leur objectif. Plan de Cuques a aligné son équipe de titulaires en première mi-temps. » Très vite, après seulement douze petites minutes de jeu, Antibes est mené 4-9. Un match à sens unique s’annonce entre une NF1 et une NF2 ? Pas du tout. « Sans s’affoler » Antibes va revenir dans le match 7-10 puis 12-12. « On s’est placé tactiquement et les filles ont trouvé un bon rythme de jeu. »
 
Un 7-0 en cinq minutes
 
Le score de la seconde mi-temps est sans appel en faveur d’Antibes (23-12). Une marque lourde et un « résultat qui ne reflète pas le match », selon Blonbou, car l’entraîneur concède que le HBPC va « lâcher en fin de match. » En effet, si le score est encore de 28 à 26 à la 53e pour Antibes, il va monter à 35-26 à la 58e et donc 37-27 au coup buzzer final. « Nous avons bien exploité les contre-attaques. C’est un match sérieux, intéressant et très appliqué. On commence à voir de bonnes choses. Le jeu est de plus en plus propre même s’il est toujours pollué par des pertes de balles. » L’entraîneur souligne également une « unité de groupe » de plus en plus intense à chaque match et des filles « appliquées » tactiquement et « hormis les pertes de balles, les filles assimilent de mieux en mieux le projet de jeu. »
 
Un Petit Poucet au gros appétit ?
 
Avec deux journées de championnats disputées, avec une défaite et une victoire, Antibes rempli donc considérablement son début saison en se qualifiant pour le troisième round de la coupe nationale : « C’est une bonne chose. Cela évite d’avoir des trous en début de saison. Ces matchs se jouent sans pression et c’est bien de jouer des parties de ce type contre une équipe de NF1. En première mi-temps, on a senti de forts duels et une défense rugueuse », analyse Blonbou. Pour le troisième tour, Blondou s’attend à jouer une grosse équipe. « Normalement ça sera encore une NF1 ou une D2F. L’idéal est d’aller le plus loin possible et jouer un match de gala contre une LFH. Nous étions déjà contents de rencontrer une belle équipe comme Plan de Cuques. » Cette NF1 a joué avant la reprise de la saison la Fémina Hand Cup aux côtés des ogres de LFH : Metz, Toulon, Nice et Nîmes. « Même contre une D2F je pense qu’on peut jouer un coup. Si on s’applique, qu’on joue à fond la gagne, on peut y croire. Tout cela sous la forme de match de travail. » Dans tous les cas, pour Blonbou, la suite ne sera que positive car même si Antibes venait à être mené de 10 buts à la mi-temps par une équipe de gros calibre, l’OAJLP aura l’occasion de voir « le chemin à parcourir pour arriver à ce niveau. De toute façon, en étant une NF2 et en passant le premier puis le deuxième tour, on sait très bien qu’on devient le Petit Poucet. »
 
Moriscot en chef d’orchestre 
 
Face à Plan de Cuques, Antibes a également pu compter sur Madame Jessica Moriscot et ses 13 buts. A 37 ans, l’arrière a tout connu avec l’élite, la D2F à Yutz mais aussi les montées de l’OGC Nice Handball de NF1 à D2F et le titre de D2F avec le club niçois lors de saison 2011-2012, où, à ce terme, elle a décidé de donner un nouveau virage à sa carrière en signant en NF3 à Antibes pour monter un an plus tard en NF2. « C’est une fille hyper impliquée. Elle défend très bien et sait à merveille faire participer les filles. A son âge, lorsqu’elle gagne un match de niveau NF2 ou un tour de coupe de France, on dirait une gamine qui remporte le premier match de sa carrière. C’est un plaisir. Elle permet à Lisa Crespin de s’exprimer ainsi qu’à Delphine Stoll. » Kalifou Gomis, présente il y a une semaine lors de la victoire d’Antibes 25 à 24 contre Frontignan, n’était pas présente ce week-end en coupe. Mais le coach le sait, lorsqu’il aura tout ce beau monde à 100%, avec Wendy Audoin et Victoire Kondjingo-Thomas également, de belles choses sont à prévoir pour cette saison. Confirmation attendue dès le 12 octobre prochain à 20h30 dans la salle Guy Drut du club de Bouc Bel Air pour la troisième journée du championnat NF2. Un dernier détail ? Il est important de rappeler qu’Antibes est cette saison promu en NF2 et son début de saison aspire à jouer autre chose qu’un simple maintien…


Voir plus d'articles de la même catégorie