Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes, leader, malgré les turbulences

Ecrit par Martial HESPEL

Antibes est, comme espéré par le club, leader de Nationale 3 Masculine. Pourtant, l’équipe de Gilles Sanchez (Photo), après le départ inattendu et soudain de Daniel Rivet début octobre, ne vit pas une saison simple. 

Comme les filles en Nationale 2, les garçons d’Antibes sont leaders du championnat en Nationale 3. L’équipe de Gilles Sanchez s’est imposée samedi, à domicile, 25 à 24 face à Corte. A trois secondes du buzzer final, Dario Pinel Féréol reçoit le ballon, shoot et marque. Soulagement. En première mi-temps, ce sont les Corses qui ont mené. Certes seulement d’un ou deux buts, mais Antibes a toujours couru après le score. La seconde période sera là même, dans l’autre sens. Avec une ou deux longueurs d’avance, c’est Antibes qui est devant. « Rien n’a été simple ce soir. C’était un soir sans. Mais la victoire est là contre une équipe qui défend bien et qui ne lâche jamais. Nous n’avons jamais su nous mettre à l’abri. On s’en sort très bien », respire Gilles Sanchez auprès de www.magsport06.fr.

Bien que leader, Antibes est en perpétuel remise en question et en constante évolution, contre son gré. Les Antibois ont vécu une semaine difficile avec une salle inondée le lundi, « une séance très moyenne dans l’implication mercredi » et une « bonne séance » le jeudi, mais écourtée pour cause de fracture du nez de Grégoire Sanssouci. « Nous avons du nous réorganiser sans Greg tout au long du match, sans bosser à l’entraînement. » Sanssouci sera encore absent, au minimum, pour la réception d’Aubagne le 22 novembre. Peut-être plus. Dan Turbatu est lui toujours blessé. « La base arrière se réduit. »

« Il faut se serrer les coudes »

Malgré les trois points, Antibes déplore un coup de frein, au niveau du jeu produit. « Face à Corte je m’attendais à cela. Mais sur les deux matchs précédents nous avions été bien meilleurs. Dans l’ensemble, notre niveau progresse, depuis le début de saison, mis à part ce dernier match. Mais nous sommes sans cesse en train de nous réadapter avec les départs inattendus et les blessés. » Les Antibois ont conscience que l’accession en Nationale 2, objectif affiché avant même le début de saison, se jouera sur ce type de match, face à des équipes de bas de tableau, où il ne faudra pas perdre de points. « Nous sommes affaiblis en ce moment et il faut se serrer les coudes. »

Samedi, Antibes va donc recevoir Aubagne, avant-dernier du championnat et troisième plus mauvaise défense. « Ce ne sera sûrement pas aussi simple que le classement le laisse penser. En plus des blessés, Walid Djebnoune (8 buts contre Corte ; ndlr) sera absent toute la semaine. Ce n’est pas le meilleur moyen pour travailler mais nous espérons que la frayeur de ce week-end nous servira de leçon. » Après six journées, Antibes possède deux points d’avance sur Aix. Ce sont les deux seules formations encore invaincues. Prades le Lez est trois points d’Antibes. Deux formations qu’a déjà affronté l’OAJLP en ce début de saison. 

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie