Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes devra s’accrocher

Ecrit par Martial HESPEL

Antibes va débuter sa deuxième saison en Nationale 3 Masculine. Malgré peu de joueurs, Stefano Ottuso peut compter sur un groupe compétitif, mais en manque de banc.

La saison dernière, l’équipe senior masculine d’Antibes a joué pour la première fois de son histoire en Nationale 3. Olivier Costarella a maintenu l’équipe en cinquième division, avant de rejoindre le banc de la Pré-Nationale Féminine du club. Stefano Ottuso, qui entraînait les filles, prend sa place chez les garçons.

Il y a dix jours, à Saint-Laurent, les Antibois ont pris leurs marques à l’occasion du premier tour de la coupe de France. Une journée positive puisqu’Antibes s’est qualifié pour le deuxième tour en s’imposant contre Mougins et face à Saint-Laurent, deux autres formations de Nationale 3. « Certes deux victoires mais en trois sets et à l’arrachée », explique Ottuso à www.magsport06.fr. Les matchs se dérouleraient en deux sets gagnants et seul le premier de cette formule à trois, se qualifiait pour le tour suivant. « Il a fallu recadrer les joueurs à plusieurs reprises afin qu’ils ne perdent pas de vue l’objectif. » Le 25 octobre, Antibes va recevoir la Nationale 2 de Toulon, pour le deuxième tour, cette fois place à l’élimination directe, mais qui va permettre à l’équipe de travailler.

« Beaucoup de travail »

Ottuso a vécu un été difficile pour composer son effectif. Beaucoup de monde est parti et peu de joueurs sont arrivés. Du coup, en coupe de France, l’entraîneur avait à sa disposition sept joueurs, dont un libéro. « Aucun changement n’était donc possible et je suis donc satisfait du résultat global. Pour le reste, nous avons encore beaucoup de travail devant nous. »

Mais avant la coupe de France, le championnat commence ce week-end. Samedi soir à 20h30, Antibes jouera à Pont de l’Isère. On se souvient que les Antibois ont très mal voyagé en début de saison dernière. « Cette année sera très compliquée car le niveau est très homogène, il va falloir se battre et ne rien lâcher si nous voulons rester dans ce championnat. Mais j’ai confiance en mes joueurs qui sauront donner le meilleur d’eux-mêmes en toutes circonstances. J’ai la chance de manager un groupe d’amis ce qui rend le collectif plus fort. »

De la solidarité, il en faudra dans cet effectif réduit. Ottuso est toujours à la recherche un central. « L’effectif est très restreint et aucun poste n’est doublé à part celui de passeur et libéro. Il va falloir être solide et ne pas se blesser durant la saison, sinon cela risque d’être très compliqué pour nous d’aligner une équipe compétitive. » 

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie