Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes dans une bonne passe

Ecrit par Martial HESPEL

Auteur d’une saison très solide grâce à un groupe large et homogène avec un nouveau passeur, la Nationale 3 d’Antibes est toujours en course pour finir sur le podium.

Pour certains c’est une surprise, pas pour d’autres. Il se dit même qu’au sein du groupe, lors de la préparation estivale, les avis divergeaient sur la capacité réelle de l’effectif. Pour certains, le podium était vraiment jouable. Pour d’autres, plus calmes, il fallait d’abord se concentrer sur le maintien. Force est de constater, que c’est bien la première branche qui avait raison.

Provisoirement, car certaines équipes ont un voir deux matchs en retard des adversaires, notamment Antibes, l’OAJLPVB est troisième du championnat avec quatre défaites en douze matchs et un fait d’arme, le fait d’avoir infligé à Aix, lointain leader, sa seule défaite.

Le groupe durant l’été, a évolué, des départs mais aussi des arrivées très intéressantes comme le passeur Cédric Ickowicz qui a clairement fait évoluer le jeu antibois et qui permet aux attaquants d’être efficaces. Quant aux arrivées de Amadieu, Magar ou encore Bourlon, elles ont permis d’offrir beaucoup de volume au groupe et donc du banc qui permet au coach Jonathan Athuil, très impliqué au quotidien, de compter à chaque séance et à chaque match sur un effectif conséquent.

Le point faible de ce groupe reste qu’il est difficile de parier sur le résultat final de son match. Bien entendu, la plupart du temps, elle est au rendez-vous. Mais, tout aussi bien capable de battre Aix ou encore de sortir de formidables prestations à Cagnes-sur-Mer mais surtout au Pontet, elle peut aussi passer à côté à Mandelieu ou à domicile contre Saint-Laurent où la réception était aux abonnés absents. La récente défaite en cinq sets à Bertone contre Aubagne ne remet en rien en cause la très belle saison Antiboise. Comme à l’aller, le match s’est conclu en cinq manches. Et si à l’aller c’est surtout un joueur d’Aubagne, un pointu, qui a empêché Antibes de prendre les trois points, cette fois c’est un vrai combat collectif qui a eu lieu et c’est physiquement que les visiteurs ont pris le dessus.

Antibes prend un point et n’en reste pas moins solidement installé dans le top 5 qui commence à devenir un objectif de plus en plus sérieux en attendant de voir l’évolution des matchs en retard des autres formations pour savoir si le podium, lui, est accessible ou non. D’autant plus que dans dix jours, il faudra se déplacer à Aix ou Loïc Brière et ses équipiers se sentent très attendus après la victoire du match aller, seul revers on le répète d’Aix cette saison.

Le leader pourrait, en cas de victoire, asseoir presque définitivement sa promotion sportive en Nationale 2 mais, sans pression, Antibes n’aura rien à perdre, le maintien étant déjà à 95% en poche et l’essentiel est bien là pour déjà penser à construire en prévision de la saison prochaine.



Voir plus d'articles de la même catégorie