Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes, compteur débloqué

Ecrit par Martial HESPEL

Antibes, en Nationale 1, n’est plus dernier. Enfin vainqueur il y a quinze jours, l’équipe d’Olivier Inghilleri espère surfer sur cette dynamique avec la venue ce soir de Montpellier.

Elle a failli arriver plus tôt dans la saison, mais mieux vaut tard que jamais. Il y a quinze jours, Antibes a enfin débloqué son compteur en Nationale 1 au bout de huit journées. Le promu, qui joue pour la première fois de son histoire à ce niveau, a battu Saint-Flour à l’extérieur sur la marque de 28-33. 

Et c’est avec l’esprit un peu plus léger que le coach Olivier Inghilleri évoque le contexte de cette rencontre. « Ça fait du bien de gagner. Mentalement c’était important de revenir avec les trois points. Avec une nouvelle défaite, ça serait devenu très dur. On se serait retrouvé plus que dos au mur. Perdre à nouveau aurait mis un terme à bons nombre de nos espoirs de maintien. Là, forcément rien n’est gagné, mais on revient dans la course », raconte t-il sur le site internet du club. 

Toujours privé de Grégoire Sanssouci depuis plusieurs semaines et ce, sans doute, jusqu’en janvier 2020, Antibes reçoit ce soir la réserve de Montpellier, un centre de formation du MHB toujours redoutable. « Ça sera difficile, mais la machine est relancée et tout est encore possible. » Puis, il faudra se frotter à Martigues et Nîmes. Du costaud, mais si Antibes, qui progresse dans son jeu collectif avec l’une des rares recrues estivales, le pivot venu du Cavigal Nice Raphaël Tourraton, parvient à débloquer des freins psychologiques et handballistiques, tout est possible. 

« Il nous reste trois matchs à jouer, que des équipes de première partie de tableau, mais il faut qu’on essaye de grappiller quelque chose sur la fin de cette phase aller. On ne sait jamais. Une équipe qui arrive un peu confiante, un peu diminuée, nous qui faisons ce qu’il faut, tout peut arriver. Les gars n’ont jamais lâché. » Les joueurs et leur coach espèrent fortement que la météo se calme dans la journée et permette plus facilement aux supporters de venir les encourager à Saint-Claude car pour un coup de maître, face à une formation dont la composition est toujours incertaine mais à chaque fois de qualité, il faudra une salle qui pousse derrière ses garçons. 

« On espère beaucoup de monde à la salle pour encourager les garçons. Je pense que chacun voit que le groupe est mieux depuis quelques matchs, comme ce fût le cas contre Lyon. Les supporters, contre Montpellier, seront importants. Il faudra une belle ambiance pour réussir à se dépasser et décrocher une première victoire à Saint-Claude. » Ayant quitté la place de lanterne rouge lors de la dernière journée, Antibes aurait la bonne idée de réaliser un coup face à Montpellier car dans le même temps, deux rencontres vont voir ses adversaires directes au maintien se rencontrer : Martigues qui n’est pas à l’abri va à Lyon et Bagnols-sur-Cèze reçoit Saint-Flour. 

Un alignement des planètes pourrait tout relancer. Mais avant de regarder les autres, les Titans savent ce qu’ils ont à faire. « Malgré les défaites l’ambiance a toujours été bonne, mais ça ne fait pas tout, il faut que ça se concrétise encore mieux sur le terrain. » Début de la rencontre à 20h15.



Voir plus d'articles de la même catégorie