Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes, championne de PNF

Ecrit par Martial HESPEL

C’est officiel, Antibes va terminer à la première place le championnat Pré-Nationale Féminine Côte d’Azur. Samedi soir, les filles d’Olivier Costarella ont dominé leur dauphin.

Samedi soir Antibes a officialisé son titre en Pré-Nationale Féminine. Une dix-septième victoire en dix-sept matchs. Et la dernière possède une saveur particulière puisqu’il a fallu recevoir le deuxième, Sainte-Maxime. Ce match faisait suite au déplacement à Hyères / Pierrefeu où, une fois n’est pas coutume, Antibes a perdu un set (3-1). « A Hyères, nous avons rendu notre match difficile en raison d’une qualité de service qui n’était pas au rendez-vous. Nous n’agressions pas notre adversaire et, du coup, on leur a permis d’exprimer leur qualité offensive grâce notamment à leur grande taille. Notre semaine, studieuse, a donc tourné autour du service », explique le coach à www.magsport06.fr. Le travail est un éternel recommencement : rien n’est acquis.

Ainsi, face à Sainte-Maxime, Antibes se devait de corriger le tir, toujours dans l’optique de ne pas se relâcher : les barrages pour monter en Nationale 3 arrivent vite. « De mon point de vue, l’équipe de Sainte-Maxime était notre concurrent le plus dangereux, notamment grâce leur n°1 qui est une très bonne joueuse. Nous avons réussi à faire deux matchs pleins contre cette équipe. » A l’aller, Antibes s’était 3 à 0 dans le Var. « Ça a été relativement efficace et la pression permanente mise sur notre adversaire a fait la différence. Les deux premiers sets ont le même déroulement : assez serré jusqu’à seize points puis nous arrivons à faire la différence lors du money-time. Dans le troisième set, nous avons pris rapidement quatre points de retard. En effet, après plusieurs changements de joueuses, il nous a fallu un peu de temps pour retrouver le rythme des deux sets précédents. Mais la pression du service a fait la différence alors que notre réception a été d’une bonne qualité dans l’ensemble. » Score final, 25-17 25-19 25-21.

Ainsi, alors qu’Antibes possède encore trois matchs à jouer et Sainte-Maxime seulement deux, l’écart de neuf points ne peut plus être comblé. Logique implacable que ce titre. « Nous nous orientons maintenant vers la préparation du TQCN (Tournoi de Qualification au Championnat National ; ndlr). » Mais attention, si Antibes a survolé son championnat, Costarella, qui a fait monter les garçons en Nationale 3 d’Antibes il y a deux ans, sait que rien n’est joué avant le dernier point des barrages. « Si on pense que le plus gros du travail est fait, on risque d’aller droit dans le mur. Le plus dur est toujours la dernière marche, à nous d’arriver prêt pour ne rien regretter. » Pas le temps de souffler pour Antibes qui enchaîne, dès mercredi avec un nouveau match à Cannes. « Le match a été déplacé de manière à permettre à Cannes de se présenter au septième tour de Coupe de France, chez les jeunes, dans les meilleures conditions. »

(Crédit photo : OAJLP)



Voir plus d'articles de la même catégorie