Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes aura finalement un rôle

Ecrit par Martial HESPEL

Ruben Barrera reste en Nationale 3, mais change de banc. Il ne continue pas avec Saint-Laurent qui a terminé dernier et rejoint Antibes. Il est parvenu à monter un effectif de qualité pour être compétitif. En effet, suite à la sépération mouvementée entre Antibes et Ottuso, on a longtemps pensé que l’OAJLP posséderait un groupe d’à peine dix joueurs…

Ruben, pourquoi Saint-Laurent et toi vous êtes-vous séparés suite à la relégation en Pré-Nationale ?

Un cycle a pris fin. Une année s’est achevée pas comme on aurait du la faire. J’avais beaucoup d’espoirs en ce groupe là, j’y croyais depuis le début. Je pense qu’on était pas capable de tenir jusqu’au bout pour se maintenir alors qu’il y avait la place. Mais j’avais déjà décidé de ne pas vraiment continuer et j’ai eu contact avec le Président Jean-Louis (Caprarros ; ndlr). Il a assisté à des matchs et dès que la saison s’est terminée il m’a rencontré. Ma façon de travailler lui a plu. Il a pensé que je pouvais convenir au groupe et beaucoup apporter dans cette structure là. 

Ton sentiment ?

C’est plus sérieux, plus mur avec plus d’expérience. On connait la ville d’Antibes avec ses moyens et ses disponibilités. Et puis il y a le projet du beach et le club veut que je me penche dessus. Je ne m’en cache pas ça m’attire. Ça m’intéresse beaucoup. J’ai laissé le niveau international en compétition depuis deux ans mais je continue à travailler sur la préparation d’équipes ici. Il y a un bon projet et on pourra l’amener loin je pense. J’ai donc une double casquette.

Parles nous de ton effectif antbois ?

Je garde 80% du groupe de la saison passée. J’ai quatre mutés. Loïc Brière qui revient au club après avoir passé un an à Montpellier. Thomas Rubin qui vient comme moi de Saint-Laurent, Thomas Jouffroy de Mandelieu (Ce dernier a joué à Vence l’année dernière mais a aussi évolué par le passé au MLNVB ; ndlr) et puis Nicolas Dran de Calais. Il n’était pas prévu, mais s’est ajouté récemment : il sera très utile. La saison sera longue et on a besoin de monde. Enfin, un non-muté, Français Hertwig. A ce groupe, je vais intégrer quelques jeunes de la Pré-Nationale. J’ai donc une douzaine de gars, sans compter les jeunes qui resteront en liaisons avec moi. Ils vont s’entraîner un maximum avec la Nationale 3. C’est l’objectif du club et ma politique depuis le début : la formation. Le but est d’avoir des gars du club pour avoir un effectif riche. Cela va nous permettre de jouer tranquillement la saison avec un effectif conséquent aux entraînements et donc aux matchs.

Le groupe s’annonce d’une bonne qualité pour la Nationale 3 que peux-tu donc viser ?

Jouer le maintien, ce n’est pas un objectif. Le but est de progresser, trouver un bon collectif. Il faut que tout le monde soit concerné par le groupe, par l’équipe, qu’il y ait un vrai noyau de joueurs tous disponibles, contents d’être là. On va jouer le plus haut possible. On va tout faire. Qu’on finisse 1er, 2e, 3e (…) 9e ou 8e c’est comme ça. La saison on ne la connait pas à l’avance. On va travailler très dur. Nous avons la chance d’avoir un créneau supplémentaire le samedi matin de 11h à 12h30. Je vais l’utiliser pendant tout le mois de septembre et le reste de l’année au minimum deux fois par mois.

Que penses-tu du championnat ? Pour ce qui est des formations du 06, Cannes et Saint-Laurent sont remplacés par Monaco et Grasse…

Ce n’est pas une Poule facile. Plutôt Régionale et la région possède un grand bassin de joueurs d’un bon niveau. On est la région où il y a le plus d’équipes en Nationale de France. On connait le niveau de la Côte d’Azur et des Alpes-Maritimes. Et puis il y a le Pontet et Aix-en-Provence. Là bas ça sera dur, mais pas infaisable et à domicile il nous faudra décrocher un maximum de points. On connait le niveau des autres équipes. On est à côté. Avec les équipes du 06 il nous faut le maximum de points. Pour les autres, on fera de notre mieux à l’extérieur.

Quelle sera ta relation avec la réserve qui est juste en dessous en Pré-Nationale ?

Je vais essayer de la voir de temps en temps pour l’observer. L’intérêt c’est de créer une passerelle directe. C’est pour ça que des joueurs de Pré-Nationale vont s’entraîner avec moi car s’ils doivent basculer chez moi il n’y aura pas un gros écart. L’idée c’est ça. Petit à petit on va chercher dans les jeunes. Commencer à voir qu’on a une relève dans le club. Car ce n’est pas agréable tous les ans de chercher des mutés ailleurs.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie