Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes assure l’essentiel

Ecrit par Martial HESPEL

Pour la manière il faudra repasser et le nouveau coach des Sharks ne s’en cache pas. Julien Espinosa sait qu’il faudra faire beaucoup mieux en cette fin de saison : « L’essentiel était de retrouver la victoire et de briser cette spirale négative. Mais le jeu produit ce soir reste insuffisant pour jouer le haut de tableau en Pro B et bien figurer en play-off ». La salle Foch, pleine à craquer et bouillante, n’a en effet pas assisté à un grand match de basket. Malgré tout, elle a vu ses protégés s’imposer et cela lui suffit amplement. Les Sharks débutent de belle façon le premier quart-temps. Si les premiers paniers se font attendre de part et d’autre, Antibes mène (9-3) après quatre minutes de jeu. Un temps-mort plus tard, Aix-Maurienne relève la tête et Houmounou lâche un magnifique 3 points sur le gong : 12-11 pour les visiteurs après dix minutes de jeu. Malgré une belle volonté affichée et une bonne défense, Antibes paye cash son manque d’adresse au shoot.

 

« On doit courir et bouger davantage »

 

Bis repetita dans le deuxième quart-temps. C’est Antibes qui prend les initiatives et les hommes d’Espinosa sont devant (20-13 puis 26-17). Mais encore une fois, Antibes va coincer dans les dernières minutes, la faute à notamment à Wayne Chism (3 paniers à 2 points) et surtout Ekanga-Ehawa qui va faire parler son adresse (3 paniers à 3 points) dans les cinq dernières minutes de ce deuxième quart-temps. A la mi-temps, Aix-Maurienne est devant (33-31). « L’attaque met plus de temps à se mettre en place. Dans l’avenir, il faudra bonifier cette bonne défense par du jeu rapide. Cette équipe doit courir et bouger davantage car ce soir ce n’était pas suffisant. Les gars doivent monter en intensité », analyse Espinosa.

 

Le scénario d’un bon début de quart-temps pour Antibes va à nouveau se présenter en début de seconde mi-temps. Fontenet très efficace aux lancers francs (6/6), Tim Blue impérial dans la raquette, et Bengaber à 3 points, permettent à Antibes de mener 51-42. Aix-Maurienne ne lâche rien mais un dernier panier de Raphaël Desroses à la sirène, permet aux locaux de prendre un bel avantage (53-44) avant le dernier quart temps.

 

Steeve Essart fait parler l’expérience

 

Mais la salle Foch va trembler dans les dernières minutes. De retour sur le parquet, Aix-Maurienne va lâcher ses shoots face à des Antibois brouillons et soudainement en manque d’agressivité. Clerc à 3 points, Bing et Ekanga-Ehawa vont permettre aux visiteurs d’infliger un cinglant 13-2 aux Antibois en quatre minutes (57-55 pour Aix-Maurienne). Fini de rigoler. Les Requins montrent les dents et vont retrouver cette combativité, emmenés par un Moussa Badiane impérial au rebond défensif. Mais les Antibois se compliquent la vie et cherchent trop vite le panier à trois points sans réussite. Résultat des courses, les deux équipes sont à égalité (61-61) à deux minutes du terme de la rencontre. C’est le moment pour Espinosa de faire rentrer son capitaine Steeve Essart et terminer la rencontre avec deux meneurs. En trente secondes, Essart concrétise ses deux lancers francs et un superbe trois points. Jason Fontenet l’imite aux lancers francs et un dernier dunk rageur d’Anthony Hillard permet à Antibes de s’imposer (70-64).

 

Après quatre défaites consécutives, Antibes retrouve le chemin de la victoire, mais Julien Espinosa en attend encore plus : « Nous allons continuer à pousser sur l’intensité et sur le dynamisme. On a encore perdu trop de ballons. Il faut améliorer notre vitesse de jeu pour compenser notre manque de puissance ». Nouvel élément de réponse sur le renouveau d’Antibes vendredi prochain. Les protégés du président Éric Somme se déplacent à Charleville-Mézières, bon dernier de Pro B. La lanterne rouge reste sur une triste série de quatorze défaites consécutives…



Voir plus d'articles de la même catégorie