Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Antibes a retenu la leçon

Ecrit par Martial HESPEL

Battu lourdement le 1 décembre à Salon, Antibes s’est repris en écartant Fréjus le 7 décembre. En délicatesse physique, la trêve de deux semaines tombe bien pour les Azuréens.

Une semaine après un revers contre Salon, qui leur reste toujours en travers de la gorge, les Antibois ont réagi avec la manière le week-end dernier. La NM3 d’Olivier Costarella a battu (3-1) Fréjus. 

Pourtant, Georges-Edouard Nègre (receptionneur/attaquant) était blessé. Ce dernier devrait reprendre la compétition début janvier. « Il y a eu une petite révolte », explique le coach. Pour rappel, Antibes était relégable avant cette neuvième journée et ne l’est plus aujourd’hui. « Il y avait du public : une belle ambiance. Même si tous les titulaires n’étaient pas là du côté de Fréjus, ce n’était pas un cadeau. C’est une équipe de milieu de tableau et les remplaçants voulaient montrer de quoi ils étaient capables. Mon pointu Benjamin Mouchard a joué mais a été malade une bonne partie de la semaine. De plus, mon passeur qui commence les matchs depuis le début de saison, Didier Degioanni, a eu un accident de moto. On espère le retrouver pour le début de la phase retour », explique le coach Antibois Olivier Costarella.

Il faudra mieux voyager

C’est donc le passeur Sylvain d’Agostino qui a assuré la relève. Si Fréjus était donc diminué, Antibes était loin de sa forme optimale. « Le match de Salon nous a servi. Face à Fréjus, ce n’était pas une partie d’un gros niveau technique mais c’était accroché. Nous avons dominé les débats en service/réception. C’est la clé du match. » Le coach Antibois confesse que la perte sévère du troisième set (12-25) est la résultante d’un service moins bon au sein de ses troupes. « Fréjus a repris confiance en réception et nous avons douté. On lâche la fin du set. » Sans conséquence puisque les Antibois ne referont pas la même erreur en remportant la quatrième manche 25 à 22. 

L’OAJLPVB termine ainsi la phase aller de la Poule A de NM3 sur une bonne note en gagnant son troisième match de la saison et en sortant de la zone rouge. Costarella devra trouver la clé de la réussite à l’extérieur. En cinq matchs hors de ses bases, Antibes s’est incliné à chaque fois en ne gagnant au total qu’un seul et unique set. Lors de la phase retour, Antibes (8e) recevra cinq fois pour quatre déplacements. Ça commence le 19 janvier avec la réception du leader, l’AS Cannes, qui reste sur deux défaites sur le score de 3 sets à 0. Dans le même temps, la lanterne rouge Meylan/La Tronche (10e) va recevoir Salon (9e). Le break pour Antibes ?

(crédit photo : Olympique Antibes Juan-les-Pins)



Voir plus d'articles de la même catégorie