Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Alexis Tafzi quitte le nid

Ecrit par Martial HESPEL

Alexis Tafzi quitte la Nationale 3 d’Antibes pour celle de Cagnes-sur-Mer. Attiré par le nouveau projet de Pierre de Marchi, l’ailier fort évoque ses ambitions et les raisons de son départ.

Il est l’une des quatre recrues de la Nationale 3 de Cagnes-sur-Mer et du nouvel entraîneur Pierre de Marchi. Un garçon qui connaît bien ce championnat pour y avoir évolué cette année avec Antibes. Alexis Tafzi, 22 ans, quitte pour la première fois le club antibois après avoir pris une première licence il y a dix ans.

« Mes années se sont très bien passées. Je suis arrivé là bas en Benjamin, puis j’ai connu le Pôle Espoir et le centre de formation ce qui m’a permis d’accéder à l’équipe Espoir », explique l’ailier fort à www.magsport06.fr. Tafzi y a cumulé les titres : championnat de France Minime et UNSS, puis la même issue en U17 mais aussi vice-champion de France en Cadet. « J’ai été marqué par beaucoup de coachs qui m’ont beaucoup appris. Notamment Daniel Paquet qui m’a poussé à continuer sérieusement le basket dès petit au sport étude au collège Fersen. Puis David Morabito qui m’a aidé à développer mon basket au Pôle. Je n’oublie pas Christian Corderas et Benjamin Paviani qui m’ont aidé dans ma progression et avec qui j’ai découvert le haut niveau. »

Son année en Nationale 3 lui servira inévitablement pour s’affirmer à Cagnes-sur-Mer. « J’ai beaucoup appris sur ce championnat malgré un début un peu difficile. Dommage que l’on ne puisse pas terminer la saison. On a réussi à trouver une bonne cohésion d’équipe deux mois avant cette crise. J’ai aimé passer cette dernière année avec ces coéquipiers. Malheureusement ça s’est terminé trop vite. »

Le natif de Paris, dans le 14e arrondissement, se lance donc un nouveau défi. « Alexis est un joueur de l’ombre très efficace dont l’efficacité se lit autant sur que entre les lignes de statistiques. J’apprécie son profil depuis des années et je suis ravi qu’il rejoigne le projet Cagnois », explique à www.magsport06.fr l’entraîneur. Le contact entre les deux hommes s’est fait par l’intermédiaire de Peter Maggio, le nouveau meneur de Cagnes-sur-Mer, qui lui jouait en Nationale 2 au Cannet-Rocheville. « Pierre m’a convaincu avec sa façon d’être sûr et en dehors du terrain. »

Celui qui mesure 193 cm a hâte, comme tout le monde, de retrouver les terrains et d’affronter à nouveau des adversaires qui s’annoncent redoutables. « Chaque équipe a fait son recrutement et je pense que le championnat sera plus relevé avec des rencontres plus intenses. Ça va être mouvementé surtout avec tous les derbies où le mental et le sang froid sont capitaux. » Joueur altruiste qui aime faire briller les autres, Tafzi cherchera également à davantage se concentrer sur son jeu individuel. 

« Je n’attends que de reprendre ! Mon confinement s’est assez bien passé malgré le manque de basket. J’ai beaucoup joué à Call of Duty Warzone avec mes amis. Niveau physique je faisais des abdos, des pompes et du gainage à la maison. » Ce qu’on peut lui souhaiter ? Simplement de prendre du plaisir dans son nouveau club et beaucoup de réussite.

(Crédit photo : Miko Missana)



Voir plus d'articles de la même catégorie