Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

A qui le tour ?

Ecrit par Martial HESPEL

Qui peut empêcher l’ASPTT Grasse Mouans-Sartoux de monter en Nationale 2 ? La réponse à cette question se précise de jour en jour : elle-même. Physiquement, pour le moment, ça tient.

Sept journées, sept victoires, meilleure attaque, meilleure défense. L’ASPTT Grasse Mouans-Sartoux règne, pour le moment, sans partage sur le groupe A de NF3. Samedi, en fin d’après-midi, l’équipe de Bruno Paolini, qui s’est installé cet été sur le banc de l’équipe Azuréenne, avec Pascale Jacques à ses côtés, est allée s’imposer dans la salle de la réserve de Bouillargues. La victoire a mis un peu de temps à se dessiner : « On est devant pour un petit but à la pause. Nous ne sommes pas réellement inquiétés mais on rate beaucoup d’immanquables : des tirs à six mètres. On est devant, mais on ne parvient pas à se mettre à l’abri. Les filles se précipitent trop. C’était embêtant car Bouillargues était juste derrière », explique Paolini. En seconde mi-temps, Grasse va louper moins de tirs, être plus efficace devant le but et s’imposer 27-18.

« Pourvu que ça dure… »

L’entraîneur, parfaitement conscient des très belles qualités de son « noyau de quatre ou cinq joueuses », évoque chaque semaine après les victoires, comme un leitmotiv, qu’il ne dispose pas d’un effectif pléthorique. Contre Bouillargues, il était privé de Mélanie Chialvia et de Laura Macri. L’une est malade et l’autre a du sécher le match pour des raisons professionnelles. Pas de gros soucis physiques, mais avec ces absences, Paolini s’est déplacé avec seulement huit joueuses et une gardienne. A demi-mot, sans jamais ce prononcer précisément, Paolini sait que son équipe a le niveau pour monter en Nationale 2. On ne gagne pas sept matchs sur sept par hasard. « Nous avons un effectif limité quantitativement. Si ça tient, on peut vraiment espérer rester tout en haut. Pourvu que ça dure… »

« On se méfie du match contre Nice »

Arrive maintenant LE derby des Alpes-Maritimes. Grasse reçoit la réserve de l’OGC Nice le 23 novembre à 20h30. « On se méfie beaucoup de ce match. C’est la loterie. Nice est une réserve de LFH. On ne sait jamais la composition de cette équipe. Nous allons les recevoir et j’espère avoir tout le monde pour ce match. » Derrière, Grasse va se déplacer à Mazan avant de recevoir l’un de ses principals rivals : Hyères. « L’idéal serait de faire le break contre Hyères pour le dernier match de 2013. » Avant ça, il faudra contrer une équipe Niçoise qui reste sur quatre victoires consécutives. Un avant goût de Nationale 2 entre deux équipes en grande forme ?



Voir plus d'articles de la même catégorie