Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

2017, l’année de Florent Diep ?

Ecrit par Martial HESPEL

A 25 ans, Florent Diep, qui s’entraîne à Monaco depuis l’été 2014, arrive à un moment charnière de sa carrière. Très motivé, il veut enfin voir son classement ATP décoller.

C’est avec le rang de 907e mondial en simple et 804e en double que Florent Diep débute, à 25 ans, une nouvelle saison. Le dernier exercice s’est arrêté avec un tournoi en Grèce et le nouveau va reprendre dès lundi prochain en Turquie pour un premier 15.000$, un autre suivra. Un retour donc à la compétition depuis ses matchs par équipes du 12 au 26 novembre. « J’ai joué avec mon club du Blanc Mesnil deux simples et quatre doubles. Nous avons atteint notre objectif qui était le maintien en première division », raconte t-il à www.magsport06.fr. Terminer ainsi est toujours bon à prendre pour la confiance.

S’en est suivi une semaine de repos avant de débuter la traditionnelle préparation physique le 5 décembre. « Ça s’est bien passé. Les semaines étaient intenses et difficiles mais c’est un passage obligé pour une bonne saison. » Mais l’ambiance, bien qu’excellente, était différente, puisque cette fois, Balleret et Arneodo, qui se sont dirigés vers le coching l’été dernier, ne sont plus joueurs professionnels. « L’ambiance a forcément changé un peu étant donné qu’on avait l’habitude d’être avec eux mais on s’y habitue assez vite tout de même… On les croise encore régulièrement au club donc ce n’est pas comme si on les avait complètement perdu de vue. » Diep s’est donc entraîné avec Hugo Nys et Lucas Catarina, encadré par leur coach Guillaume Couillard, épaulé par Thomas Oger, sans oublier Eric Hernandez et Julien Wahl de BFS Training.

« Je me sens plutôt bien. J’ai fait une bonne prépa et j’espère que tous ces efforts vont se voir sur le terrain. » Le garçon a un potentiel pour faire mieux que le 673e rang qui reste son top ranking en novembre 2011. Mais c’est souvent mentalement que ça pioche. « Mon classement ne reflète peut-être pas mon niveau de jeu mais en tout cas il représente les résultats que j’ai eu. Donc c’est forcément que mon niveau de jeu a chuté trop souvent. J’espère être beaucoup plus régulier cette année pour ne pas passer à côté d’un match sur deux et sortir du match en me disant que je n’ai pas donné ce que j’étais capable de donner. Après les résultats viendront si j’arrive à me concentrer sur les bonnes choses, ce qui m’aide à bien jouer et ne pas me polluer la tête avec le reste. »

Alors pour ce début de saison, pas d’objectif précis de résultat. « Ce n’est pas quelque chose qui m’aide. Je préfère me concentrer sur ce que je dois faire pour bien jouer et si j’arrive à faire ça les résultats suivront. Donc l’objectif sera surtout de mettre en place ce que j’ai travaillé pendant cette prépa, donner mon maximum à chaque match et me faire plaisir. Après forcément l’objectif est de gagner chacun des matchs que je joue. » En Turquie, s’il passe plusieurs tours, il espère réaliser d’entrée un gros bloc de travail puisqu’il sera aussi aligné en double avec son collègue d’entraînement, Lucas Catarina. « C’est toujours sympa de jouer avec quelqu’un avec qui tu t’entends bien donc on va essayer de se faire plaisir ensemble. Les doubles peuvent aussi être un bon moyen de prendre du rythme étant donné que ça fait un moment que l’on a pas fait de compétition et puis c’est un bon moyen de travailler certains coups comme le service, le retour et la volée. »

Pour le reste de sa saison, Diep est sélectionnable pour disputer les Jeux des Petits États d’Europe qui auront lieux du 29 mai au 3 juin prochain à Saint-Marin. Si le CIO l’y autorise pour cette compétition, ce n’est pas le cas de l’ITF pour ce qui est de la Coupe Davis. « Pour les Jeux, si on m’appelle, ça sera avec plaisir. Ça serait la première fois où je pourrais officiellement représenter Monaco donc ça serait déjà un premier pas avant j’espère de pouvoir représenter Monaco pour la Coupe Davis. Ce ne sera pas le cas cette année, c’est décevant, mais on ne peut rien faire pour changer le règlement malheureusement. »

Pour cette nouvelle année, souhaitez des choses simples à Florent Diep : enchaîner un maximum de matchs, prendre un maximum de plaisir sur et en dehors du court et que son classement décolle enfin. Premiers éléments de réponse dans quinze jours après les deux premiers 15.000$ de l’année.

(Crédit photo : FFT)



Voir plus d'articles de la même catégorie